Accès direct au contenu

Foot - Barcelone

Barcelone - Malaise : Cet indésirable de Valverde revient sur son calvaire au Barça !

L’année dernière, André Gomes faisait une sortie-choc en évoquant son mal-être au FC Barcelone. Envoyé en prêt à Everton cette saison, le Portugais est revenu sur ses paroles.

Prêté à Everton cette saison, André Gomes appartient toujours au FC Barcelone. Mais le passage du Portugais en Catalogne a été très difficile pour lui comme il l’avait confessé dans un long entretien au magazine espagnol Panenka en mars 2018. « Je ne me sens pas bien sur le terrain, je ne profite pas de ce que je peux faire. Mes six premiers mois ont été plutôt bons, mais les choses ont changé par la suite. Peut-être que ce n’est pas le bon mot, mais tout est devenu un enfer, parce que j’ai commencé à ressentir plus de pression. (…)  Il m’est arrivé plus d’une fois de ne pas vouloir sortir de chez moi. Le regard des gens sur toi, avoir peur de sortir dans la rue par honte. (...) Je me renferme, je ne veux pas démontrer la frustration que je ressens. Je ne parle à personne, je ne dérange personne. J’ai honte », avait-il déclaré. Alors que son avenir n’a toujours pas été clarifié par le Barça, André Gomes est revenu sur ses paroles fortes dans un entretien accordé au Liverpool Echo.

« Je ne voulais pas dire tout ce que j'ai dit »

« Je ne voulais pas dire tout ce que j'ai dit. À ce moment-là, je luttais intérieurement et parfois les gens à qui tu parles t'aident à t'exprimer, et je pense que c'était le cas. Je luttais et j'ai juste dit tout ça naturellement. Je ne trouvais pas le moyen de sortir et d'apprécier le jeu et les fans. Après cela j'ai commencé à mieux comprendre certaines choses et à mieux profiter du football. Certaines personnes seront peut-être étonnées et penseront que le footballeur est quelqu'un de faible, mais ça n'a rien à voir. Tout le monde peut se sentir ainsi dans son travail lorsqu'ils sont en difficulté. Après l'interview, j'ai senti que les tous les joueurs, à un certain moment de leur vie, s'étaient sentis ainsi. Du coup, j'ai continué d'essayer de travailler dur », explique André Gomes, dans des propos relayés par Onze Mondial.

Articles liés