Mbappé - Griezmann : Le casse-tête de Deschamps pour l’Euro !
Thomas Bourseau

Antoine Griezmann n’a pas vraiment évolué dans la position hybride relayeur qui était la sienne depuis près de deux ans. Au vu de la délicatesse physique de Kylian Mbappé, Didier Deschamps a repositionné la star de l’Atletico de Madrid au poste de second attaquant où il n’a pas spécialement brillé pendant la préparation, ce qui aurait engendré une certaine frustration. A quelques jours du coup d’envoi de l’Euro en Allemagne (14 juin-14 juillet), le sélectionneur est confronté à un dilemme.

Kylian Mbappé a avoué, au vu des circonstances avec lesquelles il a dû opérer pendant cet exercice 2023/2024 tant sportives qu’extrasportives au PSG, que c’était la « meilleure saison de sa carrière ». Ses 44 buts et 10 passes décisives pour sa last dance sous le maillot parisien lui permettent entre autres d’appuyer ses propos. Néanmoins, en raison de sa désormais ancienne situation contractuelle au Paris Saint-Germain et la guerre publique avec son ex-président Nasser Al-Khelaïfi, Mbappé n’a pas pu disposer d’une préparation digne de ce nom l’été dernier et a semblé emprunté physiquement au fil de la saison.

Mbappé en manque replacé dans l’axe à cause de ses problèmes physiques

Kylian Mbappé va cependant devoir retrouver des repères physiques et techniques rapidement puisque le coup d’envoi de l’Euro sera donné le 14 juin en Allemagne pour l’entrée en lice de l’équipe de France le 17 juin prochain face à l’Autriche à Dusseldorf. En bon capitaine, Mbappé devra montrer la voie. D’autant plus que Didier Deschamps semble faire en sorte de le mettre dans les meilleures dispositions possibles au vu de son déficit physique. L’Équipe fait un point sur le repositionnement de Mbappé à la pointe de l’attaque avec le fait que Marcus Thuram soit décalé à gauche et Antoine Griezmann en second attaquant. Outre sa condition physique, Mbappé a ressenti des douleurs musculaires et au dos pendant le rassemblement à Clairefontaine. En outre, face au Luxembourg mercredi dernier (3-0), Mbappé a contracté une contusion au genou, l’empêchant d’enchaîner dès le coup d’envoi dimanche dernier face au Canada (0-0).

Antoine Griezmann en second attaquant, discute avec Deschamps de son positionnement

Depuis 2022, Antoine Griezmann évoluait dans une position hybride de relayeur dans un milieu à trois, apportant ainsi un volume de jeu important. Mais à présent, le meilleur passeur de l’histoire de l’équipe de France évolue en soutien de Kylian Mbappé. Son rendement se retrouve amoindri et L’Équipe affirme que Griezmann aurait été frustré de cette préparation avec son nouveau rôle. Et si Didier Deschamps venait à faire machine arrière en replaçant le joueur de l’Atletico de Madrid dans l’entrejeu, cela engendrerait bien des problèmes pour Kylian Mbappé qui devrait reprendre des tâches défensives qu’il pourrait ne pas être physiquement en mesure de mener à bien.

Antoine Griezmann discute avec Deschamps, le dilemme du sélectionneur

Des discussions avec Antoine Griezmann aurait eu lieu à diverses reprises au sujet de sa position sur le terrain d’après le quotidien sportif. Didier Deschamps est face à un casse-tête. Il reste six jours au sélectionneur de l’équipe de France afin de trouver la solution à ses problèmes tactiques.

Articles liés