Accès direct au contenu

Décontraction

Le jour où Mexès a choqué Blanc

Laurent Blanc

Laurent Blanc apprécie le contact avec ses joueurs. Instaurer un climat de confiance est primordial, notamment dans un groupe en pleine reconstruction.

Tutoyer le sélectionneur de l’équipe de France, champion du monde en 1998, n’est pas chose simple. Les joueurs de l’équipe de France savent qu’il doit y avoir du respect entre le coach et les joueurs. « Moi, ils m’appellent Laurent ou Coach » explique le sélectionneur lorsqu’on évoque le tutoiement au sein de l’équipe des Bleus. Mais dans un groupe, il y a toujours le petit turbulent ou celui qui applique les règles à sa manière. Philippe Mexès… Lui seul a osé tutoyer le « Coach » une seule fois. On imagine bien la tête du défenseur milanais, lorsqu’il s’est rendu compte de ce qu’il venait de dire. Mais pour Laurent Blanc, il n’y a pas de souci avec cela. « Je pense qu’il a senti que je m’y attendais pas. Mais ça ne me dérangerait pas que les joueurs me tutoient » explique le sélectionneur. Pour lui, il n’y a aucun objection à ce qu’ils se tutoient tous « tant qu’il y a du respect ». Plutôt sympa le coach !