Accès direct au contenu

Facile pour les Bleus

Giresse : « Pas une grande équipe »

Giresse : « Pas une grande équipe »

A quelques heures du début de l’Euro pour l'équipe de France qui affronte l'Angleterre ce lundi (18h), Alain Giresse, le sélectionneur du Mali, évoque cette rencontre déjà décisive.

Que pensez-vous de cette équipe d’Angleterre ?
Il y a un décalage entre l’image de ce que cette équipe d’Angleterre représente et son niveau réel. Sous prétexte que le championnat anglais est spectaculaire et que les équipes se livrent, l’Angleterre a souvent un rôle de favori. Mais il ne faut pas oublier qu’elle n’a gagné qu’une grande compétition (la Coupe du monde en 1966). Et ces dernières années, les résultats sont peu probants.

Quelles sont néanmoins ses points forts ?
Ce qui me plait dans cette équipe, c’est qu’elle a été rajeunie. Il y a des joueurs qui apparaissent comme Wellbeck ou Young. Ça peut être intéressant, même s’il faudra qu’elle s’appuie sur ses joueurs d’expérience comme Gerrard. Cette équipe a des vertus, mais pas vraiment de collectif. Ce n’est pas une grande équipe.

L’Angleterre sera en plus privée de nombreux joueurs blessés (Cahill, Lampard, Barry) et suspendu (Rooney). Est-ce rédhibitoire pour eux face aux Français ?
La France part avec des certitudes, notamment après ses victoires sur l’Angleterre à Wembley, mais aussi le Brésil et plus récemment l’Allemagne. Mais paradoxalement, je ne suis pas certain que les nombreux forfaits qui touchent l’équipe anglaise soient un avantage considérable pour la France.

Giresse : "La France, une équipe créative et équilibrée"

Les Anglais ont changé de sélectionneur il y a peu (Roy Hodgson a été nommé le 1er mai en remplacement de Fabio Capello, démissionnaire). Cela peut-il les perturber ?
C’est possible. Mais les Anglais ont quand même cette force de caractère qui leur permet d’aborder les grandes compétitions avec beaucoup de décontraction. Ils ont une certaine assurance. C’est dans leur éducation.

Comment la France doit-elle jouer pour battre les Anglais ?
Aujourd’hui, on s’oriente vers un 4-3-3 . Dans la capacité que nous avons à jouer au ballon, ça peut amener des choses intéressantes. Nous avons une équipe créative et équilibrée. Après, on a l’impression que cette équipe est encore fragile et qu’un onze type ne s’est pas réellement dégagé. On l’a vu, Franck Ribéry a gagné une place de titulaire lors des matchs amicaux. Il y a des incertitudes par rapport à l’équipe de base. Mais je suis persuadé que ça va bien se passer face aux Anglais. C’est peut-être même le match le plus facile à aborder de ce premier tour. Je suis confiant pour la qualification.