Accès direct au contenu

Inédit

France-Espagne : une compo ultra-défensive pour les Bleus !

Laurent Blanc l'avait laissé entendre, il va aligner un onze totalement inédit face à l’Espagne ce soir en quarts de finale de l’Euro (20h45). Avec Anthony Réveillère sur le côté droit de la défense et Mathieu Debuchy un cran au-dessus.

C’est la surprise du Président. On s’attendait à tout… sauf à ça ! L’équipe de France évoluera bien dans son habituel 4-5-1 face à l’Espagne ce soir, mais Laurent Blanc devrait aligner un onze totalement inédit et ultra-défensif pour contrer la Roja. Principale surprise de cette composition, la présence de Mathieu Debuchy sur… l’aile droite, lui qui occupe habituellement le couloir droit de la défense, que ce soit chez les Bleus ou au LOSC. Un poste qu’il connaît toutefois très bien pour y avoir été formé à Lille. Préféré à Jérémy Ménez (pressenti pour débuter), Samir Nasri (remplaçant pour la première fois depuis le début de l’Euro), Mathieu Valbuena ou encore Hatem Ben Arfa, quatre spécialistes de ce poste, Debuchy devrait permettre de faire le lien entre la défense et l’attaque, dans un rôle plus défensif, tout de même, que Nasri face à l’Angleterre, Ménez face à l’Ukraine et Ben Arfa face à la Suède. Histoire de trouver le juste milieu face à une équipe espagnole qui devrait avoir la mainmise sur la balle.

M’Vila plutôt que Diarra
Conséquence de cette réorganisation, la titularisation inattendue d’Anthony Réveillère (32 ans, 17 sélections) à la place de Debuchy. Fort de son expérience avec l’Olympique Lyonnais, notamment en Ligue des champions, il n’en reste pas moins un novice à ce niveau-là. C’est la première fois de sa carrière qu’il va disputer une rencontre d’une grande compétition en sélection. Toujours derrière, Gaël Clichy a une nouvelle fois été préféré à Patrice Evra comme face à l’Angleterre et à la Suède. Philippe Mexès suspendu, Laurent Koscielny sera bien là au côté d’Adil Rami en défense centrale. Au milieu, Yann M’Vila prend la place d’Alou Diarra devant la défense. Florent Malouda, remplaçant lors des deux derniers matchs, retrouve le onze titulaire, sur le côté gauche du milieu à trois prôné par Blanc, tout comme Yohan Cabaye, au repos face à la Suède, à droite. Enfin, Franck Ribéry occupera l’aile gauche de l’attaque, Karim Benzema sera, comme depuis le début de la compétition, seul en pointe.