Accès direct au contenu

Trop individualiste

Euro 2012 : Nasri attaqué par ses coéquipiers !

Samir Nasri

Florent Malouda a reconnu ce mercredi des remarques acerbes échangées entre joueurs de l’équipe de France après la défaite face à la Suède (2-0). Selon Infosport, Samir Nasri, jugé trop individualiste, était l’objet de ces critiques.

La bonne humeur de façade affichée depuis le début de la préparation à l’Euro 2012 a volé en éclats dès la première défaite. Les tensions sont souvent inévitables dans une grande compétition. Elles ont éclaté au sein du groupe France, mardi, à l’issue du premier revers face à la Suède (2-0). Toujours franc du collier, Florent Malouda a reconnu les échanges houleux entre joueurs dans le vestiaire : « On s’envoie des missiles entre nous. Dans le vestiaire, il faut parfois s’envoyer quelques rafales. C’est plus de l’énervement par rapport à la prestation d’ensemble. Le message, c'est qu'il faut un équilibre entre les objectifs individuels et la performance de l'équipe. Si on bascule dans l'excès, ça peut être contagieux et faire dérailler la machine. »

Nasri dans le viseur des Bleus
Le sous-entendu est évident. Certains Bleus ont reproché à d’autres leur excès d’individualisme. Selon Infosport, la principale cible des critiques des joueurs de l’équipe de France se nommait Samir Nasri. Une critique qui colle depuis des années au Citizen qui n’a guère convaincu jusqu’ici dans cet Euro en dehors de son but vengeur face à l’Angleterre (1-1). 

Nasri touché au genou
Nasri était absent ce mercredi du décrassage des Bleus. Au même titre que Franck Ribéry, touché à un talon, l’ancien Gunner aurait simplement été ménagé en raison d’un coup reçu au genou. Mais la concordance de ces informations peut troubler.

Au lendemain du revers face aux coéquipiers d’Ibrahimovic, Laurent Blanc a reconnu que « l’intelligence de jeu est une qualité de plus en plus rare chez les footballeurs ». Un message personnalisé ?