Accès direct au contenu

Confiance écorchée

Bravo : « Benzema peut commencer à gamberger »

Karim Benzema

Impressionné par la prestation de l’équipe de France devant l’Ukraine (0-2), Daniel Bravo redoute toutefois que Karim Benzema, encore muet depuis le début de l’Euro, ne commence à perdre confiance.

L’équipe de France a pas été trop mal, non ?
Je dirais mieux que pas mal, je dirais très bien ! On a battu un adversaire solide, qui a su mettre du rythme. On a montré qu’on avait du talent, qu’on avait des arguments. Comme l’avait demandé Blanc, les joueurs se sont lâchés !

Le fait que Benzema, double passeur décisif, ne marque pas est-il inquiétant ?
Oui. Même s’il a été très bon dans le jeu courant, il peut commencer à perdre confiance, à gamberger. Dans cette optique, Blanc aurait dû le laisser sur la pelouse pour qu’il marque un petit but. C’est important pour un buteur, voire vital. Pour le moment, on voit qu’il a le besoin de décrocher, il se sacrifie pour le collectif. C’est super mais pour lui, c’est moins bien.

Blanc a-t-il trouvé son onze type ?
En tout cas, ça y ressemble. Elle se rapproche du onze idéal. Moi, j’ai beaucoup aimé cette équipe. Elle était parfaitement équilibrée, le milieu a été dense et travailleur. Je ne pensais pas que Blanc allait oser la mettre en place, c’est tout à son honneur.

Peut-on raisonnablement être optimiste pour la suite ?
Oui, moi je le suis. Dans tous les domaines, on a répondu présent, voire très bon. On était resté sur notre faim après le premier match contre l’Angleterre. Mais là, franchement, je me suis régalé.