Accès direct au contenu

Ça va être chaud

OL : les jeunes formés pour détester l’ASSE !

OL : les jeunes formés pour détester l'ASSE !

La rivalité entre Saint-Etienne et Lyon est historique. Même dans les catégories de jeunes, elle bat son plein. A Lyon, où il a été formé, Jérémy Clément, aujourd’hui stéphanois, a appris à détester l’ASSE.

ASSE-OL, c’est aujourd’hui « le derby numéro 1 en France. » « Saint-Etienne – Lyon est le derby le plus important grâce à sa continuité historique et parce qu’il concerne deux grandes villes et deux publics importants. La rivalité de proximité s’est installée dans la durée parce qu’il y a toujours eu l’un des clubs au sommet sans que l’autre ne soit durablement dépassé », explique ce mercredi le sociologue Nicolas Hourcade, spécialiste du foot, dans Le Parisien. Pour la première fois de son histoire, Lyonnais et Stéphanois disputeront même deux derbys du Rhône en une semaine, ce mercredi soir à Geoffroy-Guichard (20h45), puis samedi à Gerland (21h).

Clément : "On nous inculquait la rivalité avec Saint-Etienne"

Une opposition de choix qui, forcément, ne laisse pas indifférent Jérémy Clément, formé à Lyon (1997-2006) et néo-stéphanois depuis cet été. Dans Le Parisien ce mercredi, l’ancien Parisien revient sur la guéguerre Lyon-Saint-Etienne, notamment dans les catégories jeunes. « Dès le plus jeune âge, on nous inculquait la rivalité avec Saint-Etienne, raconte Clément. Il était interdit de s’habiller en vert. Tous mes éducateurs étaient des anti-Stéphanois. D’ailleurs, à Saint-Etienne, ce sont plutôt les entraîneurs des équipes de jeunes qui m’ont chambré sur mon passé lyonnais. C’est comme ça, ça fait partie du folklore. »