Accès direct au contenu

Présence inouïe

Chelsea : Torres métamorphosé par la présence de Hazard

Hazard-Torres

En plus d’Eden Hazard, Chelsea va une nouvelle fois compter sur Fernando Torres, très bon depuis le début de saison, pour remporter la Supercoupe d’Europe ce soir (20h45) face à l’Atletico Madrid, son ancien club. Un Torres métamorphosé depuis l’arrivée du Belge.

Il y a Eden Hazard, mais aussi lui. Dans l’ombre du Belge, renversant depuis son arrivée à Chelsea, Fernando Torres réalise un début de saison tonitruant. Délaissé de Didier Drogba, parti à Shanghai, l’Espagnol dispose enfin d’un temps de jeu conséquent et enfile à nouveau les pions (4 titularisations en 4 matchs et 3 buts). Après une première saison et demie particulièrement compliquée chez les Blues, la renaissance est en marche. « J’ai plus de confiance qu’avant parce que je joue plus, a reconnu « El Nino » dans AS. Quand tu passes plus de minutes sur le terrain, tu es plus sûr de toi. »

Un jeu entre les lignes
Le départ de Didier Drogba, indiscutable et indéboulonnable à Chelsea, joue indéniablement dans le retour en grâce de Fernando Torres, mais pas seulement. Phénoménal depuis le début de saison -il est impliqué dans 7 des 8 buts de Chelsea en Premier League (1 but, 4 passes décisives et 2 penaltys provoqués)-, Eden Hazard, recruté 40 millions d’euros, a complètement métamorphosé le jeu des Blues et celui de l’Espagnol. « Avec les nouvelles recrues, l’équipe joue un football plus offensif, constate Fernando Torres. C’est formidable de voir des joueurs comme Eden Hazard venir ici. C’est un privilège de jouer avec lui et Juan Mata, qui sont le genre de joueurs qui jouent entre les lignes. Ils permettent aux attaquants de trouver plus facilement des espaces et d’être forcément plus efficaces. » « Nous avons perdu Didier Drogba, une grosse présence physique devant et, parfois, on se contentait de « balancer » sur lui, appuie Ashley Cole. Depuis, nous avons recruté des joueurs plus petits, donc nous devons garder le ballon au sol et jouer davantage. »

Hazard, le passeur particulier de Torres
S’il a révolutionné le jeu de Chelsea, la présence d’Eden Hazard sur l’aile gauche, mais aussi au poste de meneur de jeu, fait également le plus grand bien à Fernando Torres. Il s’entend parfaitement avec lui et le trouve à merveille. L’Espagnol, lui, comme il le dit lui-même, apprécie tout particulièrement le jeu fluide, rapide et entre les lignes du Belge. Un profil qui plaît énormément à Torres et qu’il n’avait plus retrouvé depuis son passage à Liverpool. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : sur les trois buts inscrits par « El Nino » depuis le début de la saison, deux fois, Eden Hazard y est impliqué. Contre Manchester City (2-3), lors du Community Shield, l’ancien Lillois effleure le ballon pour Torres. Face à Newcastle (2-0), samedi dernier, Torres sollicite Hazard pour un une-deux, celui-ci lui remet la balle dans le sens du but à l’entrée de la surface d’une talonnade. Un peu plus tôt dans la rencontre, Hazard avait même transformé un penalty provoqué par Torres. Une entente toute fraîche, mais déjà particulièrement prometteuse. Face à l’Atletico Madrid, son club formateur (il y est arrivé à 11 ans) et de cœur, ce soir à Monaco (20h45) en Supercoupe d’Europe, Fernando Torres a encore un peu plus l’occasion de marquer son retour. Avec Eden Hazard à ses côtés, déjà comme une évidence.