Accès direct au contenu

Cadeau de départ

Barça : le cadeau empoisonné de Guardiola

Pep-Tito

L’an dernier, Pep Guardiola, encore entraîneur du FC Barcelone, avait expliqué que la tournée américaine des Catalans avait été difficile et avait voulu la raccourcir. Chose faite cette année, ce qui va coûter un bras au Barça.

Depuis le début de la semaine, le FC Barcelone a repris le chemin de l’entraînement. Et dès le 24 juillet, les champions d’Europe 2011 seront déjà sur le terrain, à Hambourg, pour affronter le club allemand. Suivront d’autres matchs de pré-saison, du côté notamment de Paris ou Göteborg. Une décision qui a été prise suite au coup de gueule de Josep Guardiola l’an dernier, et qui pourrait avoir de grandes conséquences au point de vue financier de l’autre côté des Pyrénées.

Le Barça a perdu 8 millions d'euros
A cette époque, le technicien de Santpedor était encore à la tête de la meilleure équipe du monde. Et il n’avait pas apprécié la tournée américaine, qui avait notamment vu le Barça affronter Manchester United. L’ancien capitaine catalan avait déclaré que les hautes températures et l’humidité de la côte ouest américaine avait nui à ses joueurs. Pourtant, cette préparation loin de l’Europe avait rapporté 8 millions d’euros, auxquels il fallait rajouter 6 millions pour les matchs sur le Vieux Continent (soit 14M€ pour des matchs amicaux). Malgré cet apport financier, le comité directeur du club avait alors décidé de tracer un nouveau plan pour la préparation.

Désormais, et même si c’est Tito Vilanova qui est aux commandes, le plan mis en place l'an dernier reste de vigueur, d’où les matchs de préparation proches d'Espagne (pour un total de 14350 kilomètres, soit 7500 de moins qu'en 2011). Avec ce plan, ce que les joueurs perdront en fatigue et décalage horaire, les dirigeants Blaugrana le perdront en argent. Car le FC Barcelone a donc perdu 8 millions d’euros par rapport à l’an dernier, ce qui ne fait pas les affaires de l’ancien adjoint de « Pep ». Car les Catalans ont besoin d’argent, notamment pour recruter (notamment Javi Martinez, qui est la priorité du staff). Mais que Vilanova se rassure, Sandro Rosell a déclaré que le Barça reviendrait à des tournées de pré-saison en Asie, car elles permettent de projeter l’image du club dans le monde entier. Et ramènent de l’argent…