Accès direct au contenu

Foot - Jeux

FIFA 21 : Le 10 Sport a testé FIFA 21 pour vous !

Au cœur d'une année compliquée, FIFA 21, qui sortira sur toutes les plateformes ce vendredi 9 octobre, est à un tournant. Sorti plus tard que ses prédécesseurs, ce nouvel opus, qui n'a pas offert de démo avant sa sortie officielle, se renouvelle peu dans son contenu, mais son interface et les ambiances des matches ont été retravaillées avec réussite. Découvrez le test de la rédaction du 10 Sport.

Cette année, les fans de FIFA auront dû faire preuve d'une grande patience. FIFA 21 sera officiellement disponible le 9 octobre, soit une dizaine de jours plus tard que ses prédécesseurs. Le tout sans démo. Mais l'attente prend donc fin ce vendredi avec l'arrivée d'un jeu très attendu, notamment grâce à l'arrivée des consoles nouvelle génération. Et c'est d'ailleurs sur la forme que ce nouvel opus offre des nouveautés avec une interface toujours plus moderne, mais un gameplay qui évolue peu. En ce qui concerne les licences, FIFA 21 est évidemment la référence du genre, mais après la Juventus, devenue Piemonte Calcio, l'AS Roma disparaît également du jeu et s'appellera désormais Roma FC. Le football italien est d'ailleurs le plus impacté puisque la Serie B ne fait plus partie des Championnats utilisables au même titre que ceux du Chili et de la Colombie. Malgré tout, entre le nombre toujours plus importants de joueurs modélisés, l'ajout de nouveaux stades (San Siro, La Bombonera ou Ellan Road du Leeds de Marcelo Bielsa) 30 Championnats disponibles, FIFA 21 reste très complet. Sans toutefois offrir d'immenses nouveautés dans le jeu.

Peu de nouveautés dans le gameplay

Comme tous les ans, la jouabilité est au cœur des discussions de ce nouveau FIFA. Ainsi, ce nouvel opus présente des nouveautés telles que l'amélioration des dribbles fins dans les petits espaces et surtout le système de courses créatives qui influence le jeu sans ballon dans son équipe. Deux options sont possibles : les courses dirigées qui permettent de contrôler entièrement la direction des courses des joueurs sans ballon en orientant le joystick droit après avoir déclenché une course et le passe et va dirigé, qui décide de la direction prise par le joueur après sa passe en orientant immédiatement le joystick droit dans la direction désirée. Enfin, les contre défavorables sont plus rares cette année tandis qu'un système de collisions naturel a été développé. Autrement dit, FIFA 21 a retravaillé son gameplay sans qu'il soit révolutionnaire pour autant.

Volta délaissé, le mode Carrière réinventé

Grande nouveauté du précédent FIFA, le mode Volta est cette fois-ci clairement délaissé aux profits des autres modes plus importants. Comme expliqué plus haut, l'amélioration des dribbles fins profite essentiellement à Volta tandis que le système de Clashs à l'honneur permet de jouer avec les plus grands noms du football. Certainement une bonne nouvelle pour les fans de Volta, mais pas suffisant pour évoquer un véritable changement. Tout l'inverse du mode Carrière, très largement remodelé. La grande nouveauté est l'amélioration du système d'entraînement remplacé par un double système : le développement et la gestion du tranchant. Le tranchant est une nouvelle aptitude qui indique le potentiel de vos joueurs en termes de performances dans les moments clés d’une rencontre et sera renforcé grâce au système d'entraînement actif qui permet de définir des séances d’entraînement collectives pour améliorer l’efficacité des joueurs selon leur position et même de changer de poste si c'est nécessaire. Un planning d'entraînement est également désormais disponible afin de fixer les jours de travail et les jour de repos. Enfin, le système de transferts a aussi été revu et amélioré. Il existe désormais plus d'options de recrutement grâce à la possibilité d'ajouter des clauses facultatives ou obligatoires lors des demandes de prêts ou de transferts. Le mode Carrière est donc la réelle réussite de ce FIFA.

FIFA Ultimate Team évolue

L'autre mode de jeu majeur de FIFA évolue également. En effet, alors que l'édition 20 de FIFA Ultimate Team ne présentait aucune nouveauté majeur, ce nouvel opus propose quelques améliorations, sans pour autant pouvoir évoquer une révolution. Dans l'affichage tout d'abord, l'interface de FUT 21 est bien plus moderne et basée sur un thème sombre très à la mode et plus reposant pour le yeux, notamment sur l'application mobile. Autre nouveauté, la Coop FUT qui permet d'affronter un adversaire avec un ami en Division Rivals et Clashs d’Équipes. D'autres parts, il est désormais possible de customiser son stade en personnalisant les banderoles, les tifos et même les champs des supporters. Il ne s'agit certes pas d'une amélioration majeure, mais cela offre toutefois un défi supplémentaires et la possibilité de mettre son Club à ses couleurs. Le passage d'un Top 100 à Top 200 sur FUT Champions et Clashs d'équipe permet d'offrir plus de récompenses, mais cela concerne simplement une élite de joueurs capables d'atteindre de tels classements. En revanche, la disparition des cartes forme et entraînement devraient réjouir le plus grand nombre. Enfin, à noter l'apparition de 11 nouvelles icones, à savoir Ashley Cole, Eric Cantona, Petr Cech, Samuel Eto'o, Davor Suker, Philipp Lahm, Ferenc Puskas, Bastian Schweinsteiger, Fernando Torres, Nemanja Vidic et Xavi. Au total 100 icones sont désormais disponibles dans les packs. Autant dire que FUT n'a pas fini de ravir les fans de ce mode de jeu, mais également de rapporter gros à EA Sports.

Les joueurs qui ont le plus progressé entre FIFA 20 et FIFA 21

Comme depuis de nombreuses années désormais, Lionel Messi (93) et Cristiano Ronaldo (92) sont les deux joueurs les mieux notés de FIFA. Les deux stars perdent toutefois un point sur leur note et devancent quatre joueurs notés à 91 : Neymar, Kevin De Bruyne, Jan Oblak et Robert Lewandowski. Kylian Mbappé, mis en avant de ce FIFA 21, voit quant à lui sa note grimper de un point (90). Mais derrière les habituels cadors du jeu, plusieurs joueurs ont connu une importante progression. Et cette année, la palme revient à Marash Kumbulla qui voit sa note s'envoler avec un énorme +15 pour être fixée à 75. Suivent le nouveau joueur de la Juventus Dejan Kulusevski (77; +13) et Sebastián Córdova du Club América (75; +13). Parmi les révélations de la saison dernière, les attaquants du Borussia Dortmund et de Manchester United Erling Haaland (84; +11) et Mason Greenwood (77; +10) risquent de faire mal dans ce nouvel opus de FIFA, tout comme Alphonso Davies (81; +9) qui aura une carte monstrueuse. Le néo-Barcelonais Sergiño Dest enregistre lui aussi une belle progression (75; +8). Côté tricolore on retrouve seulement deux Français dans les 27 plus belles progressions : Hassana Kamara (77; +8) et Axel Disasi (75; +8).

Les joueurs qui ont le plus régressé entre FIFA 20 et FIFA 21

Mais bien évidemment, il ne peut pas y avoir que des heureux et comme les précédents opus, FIFA 21 offre également certaines régressions. Et le grand perdant cette année se nomme Rune Jarstein. Le gardien de but du Herta Berlin voit sa note passer de 83 à 77. Et les grands noms ne sont pas épargnés non plus. Eden Hazard perd 3 points avec une note désormais fixée à 88, même sanction pour son coéquipier du Real Madrid Luka Modric (87). Ivan Rakitic (82; -4), Marco Reus (88; -3) ou encore Christian Eriksen (85; -3) voient également leur note chuter, tout comme Alexandre Lacazette (83; -3), seul français présent dans ce top 20 peu glorieux.

Des nouveautés, pas de révolution

Pour conclure, ce FIFA 21 met en avant ses modes de jeu phares en se concentrant sur FUT et le mode Carrière qui ont concentré les principaux efforts des développeurs. FIFA Ultimate Team évolue surtout sur la forme avec une nouvelle interface et la possibilité de jouer en coopération tandis que le mode Carrière a subi un lifting encore plus profond. Un choix fait au détriment de Volta qui semble clairement délaissé face aux deux mastodontes. Le gameplay offre également certaines nouveautés non négligeables auxquelles les joueurs devront rapidement s'adapter. En bref, quelques nouveautés sont à découvrir, mais toujours pas de révolution pour FIFA. Quoi qu'il en soit, encore quelques heures de patience avant de découvrir ce nouvel opus qui sera disponible pour tout le monde à partir de vendredi et qui ravira probablement une nouvelle fois les fans de la série.

Articles liés