Accès direct au contenu

Foot - Angleterre

Chelsea : « Mourinho ? C’est une canaille de western-spaghetti »

José Mourinho

Dans un long entretien accordé au quotidien espagnol As, l’écrivain Juan Manuel De Prada est revenu sur le duel entre Pep Guardiola et José Mourinho entre 2010 et 2012.

De 2010 à 2012, la rivalité entre le FC Barcelone et le Real Madrid a atteint des sommets, tant en coulisses que sur le terrain. Expert en la matière, José Mourinho a attisé les flammes de la discorde en provoquant régulièrement son homologue catalan Pep Guardiola. Une rivalité qui a beaucoup amusé l’écrivain espagnol Juan Manuel De Prada, qui avoue une préférence pour le technicien portugais.

« J’AVAIS UN PRÉFÉRÉ, C’ÉTAIT MOURINHO »

« La rivalité Guardiola/Mourinho ? J’ai beaucoup aimé ce match entre les deux et je dois avouer que j’avais un préféré, c’était Mourinho, a-t-il confié dans les colonnes de As. C’est une canaille de western à la Lee Van Cleef. N’oubliez pas qu’avant l’arrivée de Mou, pour la première fois de l’histoire, le Barça avait réussi à installer un sentiment d’infériorité au Real Madrid. Mourinho a mis un terme à cette situation, peut-être avec une attitude parfois à la limite, mais très efficace. Il a réussi à créer de la tension et du conflit. Cela a touché l’orgueil blessé des Madrilènes et à la longue, cela a été bon pour eux et pour le club. »

« MOURINHO FAIT SEMBLANT D’ÊTRE UN SALAUD MAIS... »

« Guardiola a essayé de bien présenter, d’afficher une humeur modérée mais au final, tout cela s’est avéré faux. Je n’ai pas apprécié, il y avait quelque chose d’hypocrite chez lui, quelque chose de trop calculé, dans tout, dans sa façon de s’habiller, de se comporter, dans ses gestes… Mourinho, lui, est une canaille de western-spaghetti. Il fait semblant d’être un salaud mais il est plus spontané que Guardiola. »

Articles liés