Accès direct au contenu

Foot - Angleterre

Bayern Munich : Quand Arjen Robben dézingue le style de jeu de Chelsea et Mourinho !

Arjen Robben, Bayern Munich

Éliminé sans gloire de la Ligue des Champions hier soir par l’Atlético Madrid, Chelsea s’est une nouvelle fois attiré des critiques sur son style de jeu pour le moins défensif…

Si Chelsea a vécu une saison 2013/2014 somme toute réussie pour le grand retour de José Mourinho à sa tête (demi-finaliste de la Ligue des Champions, actuellement deuxième de la Premier League), l’élimination européenne vécue hier soir à domicile face à l’Atlético Madrid (0-0, 1-3) a une nouvelle fois mis en lumière la principale critique à l’encontre des Blues cette saison : son style de jeu ultra-défensif. Alors que José a aligné d’entrée six défenseurs de métier sur la pelouse de Stamford Bridge (Cahill, Terry, Luiz, Azpilicueta, Ivanovic, Cole), le jeu de l’équipe londonienne ne plaît en tout cas pas du tout à l’un de ses anciens membres, un certain Arjen Robben

ROBBEN : « ÇA N’A RIEN À VOIR AVEC LE FOOTBALL »

En effet, dans des propos rapportés par le Daily Express, l’ailier néerlandais du Bayern Munich a confié ne pas avoir pu regarder le match aller entre les Colchoneros et les Blues (0-0). « Je n’ai pas pu regarder parce que je ne pense pas que cela ait quoi que ce soit à voir avec le football. Mais c’est bon, vous connaissez les deux entraîneurs, je les respecte et tout le monde fait à sa façon », a déclaré l’ancien poulain de José Mourinho à Chelsea (2007-2009).

HAZARD : « CHELSEA N’EST PAS FAIT POUR JOUER AU FOOT »

Interrogé après le match au micro de BeIN SPORTS, Eden Hazard n’avait pas caché le style assumé de Chelsea cette saison. « Les choix de Mourinho ? C’est notre technique, Chelsea n’est pas fait pour jouer au foot, on joue plus en contre, un peu comme l’a fait le Real Madrid face au Bayern. Leur but juste avant la mi-temps nous tue un peu, le moral était à plat. Si ça me gêne que l’on ne joue pas au foot ? Malgré tout, j’arrive à toucher pas mal de ballons même si on me demande souvent de faire la différence tout seul, c’est difficile. (...) J’espère qu’on ira plus loin l’année prochaine », a déclaré le milieu offensif belge.

Articles liés