Accès direct au contenu

Foot - Arsenal

Arsenal/Barcelone : Arsène Wenger repris de volée par la presse catalane !

Arsène Wenger, Arsenal

Alors qu’Arsène Wenger a affirmé hier que le Barça ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même après la récente sanction de la FIFA, la presse catalane organise la riposte…

Décidément, la décision de la FIFA d’interdire le FC Barcelone de tout recrutement pour les deux prochaines périodes de mercato n’en finit plus de faire parler… Dernier épisode en date : les déclarations d’Arsène Wenger à propos de ce jugement, l’entraîneur d’Arsenal estimant que la sanction de la FIFA était tout à fait légitime, le FC Barcelone n’ayant pas respecté les règles en vigueur pour les transferts de joueurs mineurs. Or, ces propos ne sont pas restés sans suite.

« WENGER S’EST FAIT UNE RÉPUTATION DE VOLEUR DE BÉTAIL »

En effet, dans un éditorial du quotidien catalan Mundo Deportivo, repris aujourd’hui par le Mirror, les méthodes d’Arsène Wenger sont fermement pointées du doigt. « Quant aux commentaires d’Arsène Wenger, il a été reconnu pendant ses années en tant que manager pour sa célèbre réputation de voleur de bétail dans tous les centres de formation du monde. Arsenal, comme beaucoup de clubs anglais, a découvert que c’était bien moins cher d’investir dans de jeunes talents espagnols que d’investir dans ses propres infrastructures. Pour reprendre les mois du Roi Juan Carlos à Hugo Chavez, dernier président du Vénézuela : "Arsène Wenger, pourquoi ne te tais-tu donc pas '" », a ainsi déclaré le journaliste Francesc Aguilar.

WENGER : « LE BARÇA N’A PAS RESPECTÉ LES RÈGLES »

En conférence de presse hier soir, Arsène Wenger avait en effet clairement soutenu la FIFA dans sa démarche. « Ils n'ont pas respecté les règles. La règle est très simple, vous ne pouvez pas faire venir des joueurs avant l'âge de 16 ans, à moins que leurs parents se déplacent pour des raisons professionnelles, donc ça fait un peu débat. Savoir si les parents se déplacent pour des raisons professionnelles ou pas ? Dans ce cas, la FIFA a jugé que les parents ont déménagé pour des raisons footballistiques et c'est pourquoi ils ont été interdits de recrutement parce qu'ils n'ont pas respecté les règles. Quand vous regardez leurs joueurs, même les joueurs qui sont sortis de leur académie de jeunes, des joueurs comme Andrés Iniesta, il est arrivé très jeune en provenance du nord de l'Espagne. Donc, ils ont toujours observé les joueurs aux quatre coins de l'Espagne », a-t-il déclaré.

Articles liés