Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme : Julian Alaphilippe évoque ses chances de gagner le Tour de France !

Malgré son petit coup de moins bien dimanche, Julian Alaphilippe admet qu’il tentera de conserver son maillot jaune dans les Alpes.

En montrant certaines limites sur la 15e étape du Tour de France dimanche, Julian Alaphilippe a perdu de précieuses secondes au classement général. L’actuel leader de la Grande Boucle se retrouve sous la menace de plusieurs coureurs, dont Geraint Thomas et Thibaut Pinot, avec moins de deux minutes d’avance. Les étapes alpines, en cette dernière semaine de compétition, seront essentielles pour le Tricolore afin de ramener le maillot jaune à Paris dimanche prochain. Lors de son point presse ce lundi, en marge de cette journée de repos, Alaphilippe a confié qu'il fera tout pour protéger sa précieuse tunique.

« On verra ce qui se passera, mais je vais le défendre »

« Je ne sais pas si c'est réaliste de gagner le Tour, mais je ne me suis pas posé la question. Je continue comme j'ai fait ces deux dernières semaines, je prends jour après jour. C'est un grand honneur d'être en jaune sur le Tour, nous avons changé le plan pour le défendre. Comme vous avez vu, je ne pars plus dans les échappées, je cours comme le leader du Tour de France, on verra ce qui se passera, mais je vais le défendre. Mon équipe fait un gros travail. Plus on se rapproche de Paris, plus c'est un sentiment différent, spécial. Je suis réaliste sur le fait qu'il n'y a que des étapes difficiles qui arrivent. Cela a commencé sur le Tourmalet où je me suis surpris. Je ne veux pas rêver, mais je veux faire le maximum. 1'30", c'est bien, mais avec les étapes qui arrivent, c'est beaucoup, mais pas beaucoup  en même temps. Il suffit d'une défaillance. Quand tu regardes le profil des étapes, 1'30, ce n’est presque rien. Mon maillot ne tient qu'à un fil. Nous n'avons pas l'équipe pour gagner le Tour, on le savait avant de venir », affirme Julian Alaphilippe via RMC Sport.

Articles liés