Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme - Tour de France : Alaphilippe ne s'enflamme pas pour le maillot jaune !

Premier du classement général après une semaine de course, Julian Alaphilippe s’est une nouvelle fois exprimé sur ses chances de remporter le Tour de France.

Le rêve continue pour Julian Alaphilippe. En ce 14 juillet, le coureur de la Deceuninck-Quick-Step a fièrement porté et défendu son maillot jaune. Malgré une échappée menée par Daryl Impey, vainqueur de l’étape, le Français a consolidé sa première place au classement général. S’il a déjà évoqué ses chances de sacre sur le Tour de France ce samedi, Alaphilippe a une nouvelle fois tenu à calmer le jeu.

« Le plus dur reste à venir »

« Quand on a le Maillot jaune, des choses changent mais je reste le même. Aujourd’hui, j’aurais pu attaquer mais ce n’était pas nécessaire. J’ai fait ce qu’il fallait. Il fallait rester concentré. Hier, j’ai attaqué, j’avais les jambes pour le faire. Le plus dur reste à venir, même s’il y a déjà eu des étapes difficiles. J’ai fait beaucoup de reconnaissances, je sais ce qui nous attend avec la haute montagne et beaucoup d’altitude. Cela va être une deuxième et une dernière partie de Tour très difficile. Je ne suis pas rêveur. Mes ambitions pour le classement général avant d’arriver sur le Tour n’existaient pas, elles ne sont pas tombées du ciel parce que j’ai le Maillot jaune. Ça ne va pas changer grand-chose, même si c’est vrai qu’on peut rêver un peu, en pensant que je vais le garder le plus loin possible. C’est ce que je vais faire, aller le plus loin possible et repousser mes limites, continuer de courir pour le Maillot jour après jour, faire de belles étapes dans la montagne, faire un bon chrono. D’ici là, il peut se passer beaucoup de choses, je vais essayer de prendre jour après jour. Et le jour où je sentirai que je suis en train de dépasser mes limites et que ça ne va plus, j’essaierai de récupérer, je me relèverai et j’essaierai de faire ce que j’ai fait l’année dernière en me faisant plaisir dans des échappées. Mais j’ai déjà fait une grosse première partie de Tour et j’ai beaucoup, beaucoup donné par rapport aux autres grands acteurs du classement général. Il ne faut pas comparer le fait de porter le Maillot jaune en première semaine et le ramener à Paris », a déclaré Julian Alaphilippe dans des propos rapportés par Le Figaro.

Articles liés