Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme : La direction de Sky réagit à la polémique sur les combinaisons en Vortex !

Accusée par BMC et la FDJ d’avoir utilisé des combinaisons interdites lors du contre-la-montre de Düsseldorf, la Team Sky a réagi à la polémique par la voix de son directeur sportif.

Le Tour de France version 2017 tient sa première polémique ! En cause, une combinaison en Vortex utilisée par quatre coureurs de l’équipe Sky - dont Chris Froome - lors du prélude à Düsseldorf. Deux équipes, BMC et la FDJ, reprochent au sponsor britannique d’avoir utilisé un ajout aérodynamique interdit : le Vortex. Selon Frédéric Grappe, le directeur performance de la FDJ, cela aurait donné aux coureurs concernés un avantage de 18 à 25 secondes sur les 14 kilomètres du contre-la-montre de la 1ère étape.

« C’est légal. Chacun connaît les règles »

Des accusations contre lesquelles Nicolas Portal, directeur sportif de Sky, a tenu à se défendre, dans des propos rapportés par Le Figaro : « Il n’y a pas que nous. Ceux qui posent des questions sont ceux qui sont à la recherche de la performance. Il y a un avantage mais pas de nature à ramener beaucoup de secondes. C’est légal. Chcaun connaît les règles. Tout a été validé par les commissaires. On ne peut pas prendre le risque de tricher. On applique les règles. Toutes les équipes travaillent pour améliorer les performances : vélo, chaussures… Il y a des règles, on doit rentrer dedans. »

Articles liés