Accès direct au contenu

Basket

Basket - NBA - Kevin Durant : «Il n’y a pas de loyauté en NBA»

Pour Kevin Durant, ailier des Golden State Warriors, il n’y a pas de loyauté en NBA. KD estime que tout est contrôlé par le business et l’argent.  Un moyen pour lui de se justifier de son départ d’Oklahoma City l’été dernier ?

Kevin Durant n’a pas pour habitude de faire de la langue de bois. Le MVP des dernières finales dit souvent tout haut et tout fort ce qu’il pense, que cela déplaise ou non. En NBA, certains joueurs sont restés dans une seule franchise tout au long de leur carrière. Comme par exemple Kobe Bryant, qui a évolué durant quasiment 20 saisons avec les Los Angeles Lakers, ou encore Tim Ducan, qui a passé 18 ans avec les San Antonio Spurs. Pour autant, Kevin Durant estime qu’en NBA, il n’y a pas de loyauté. Il faut dire que KD est souvent qualifié de traitre pour avoir quitté Oklahoma City pour rejoindre les Warriors.

«C'est du business. Il y a de l'argent en jeu»

Sur le podcast de Bill Simmons, Durant s'est longuement confié sur une sujet qui le concerne directement, la loyauté : « Il n’y a pas de loyauté en NBA. Sérieusement, je crois qu’on le sait tous non ? Ça fait des années que ça arrive. Des joueurs se font échanger dans leur sommeil depuis des années. Des gars sont du mauvais côté dans l’histoire depuis des années. Mais bon, des joueurs ont aussi bien arnaqué des franchises. Il n’y a pas de loyauté. C’est du business. Il y a de l’argent en jeu. Les relations qu’on a avec le staff, les coéquipiers et les gens dans l’organisation, ça c’est de la loyauté. De l’amitié, des relations. C’est quelque chose qui durera toujours. Mais quand il est question de chiffres sur un contrat, au bout du compte, ça biaise tout. « Est-ce que ça rentre dans notre salary cap ou est dans nos plans ? Non, alors trouvons quelque chose pour lui ». Ca fait partie du jeu », a expliqué Kevin Durant.

Articles liés