Accès direct au contenu

Basket

Basket - NBA : Michael Jordan aurait menti sur l’un de ses plus grands exploits !

Il semblerait que la légende du «Flu game» de Michael Jordan, lors du match 4 des finales NBA de 1997 face aux Utah Jazz, ne serait qu’un gros mensonge.

La réputation des légendes du sport se construit dans l’adversité. Jean-Pierre Rives, troisième-ligne et capitaine du XV de France est passé à la postérité avec sa tignasse blonde ensanglantée, lors d’un France-Pays de Galles en 1983. Comme le rugbyman tricolore, Michael Jordan a été le héros d’un match dantesque, nommé le «Flu game», car la superstar des Chicago Bulls l’avait remporté… alors qu’il était profondément malade.

« JORDAN A PASSÉ LA NUIT À BOIRE »

Pourtant il semblerait que cette histoire ne soit qu’un énorme bobard. D’après les révélations du livre « Michael Jordan, The Life » de Roland Lazenby, sorti le 16 juin dernier, Michael Jordan n’aurait pas été malade ce 11 juin 1997, puisqu’il aurait passé toute la nuit à faire la fête… dans un chalet appartenant à l’acteur Robert Redford. « Des années après l’événement, une rumeur persiste selon laquelle Jordan aurait passé la nuit précédant le Match 5 à jouer aux cartes et à boire, en fumant des cigares, dans un chalet des montagnes de l’Utah. La version officielle avancée le lendemain fut qu’il était atteint d’une maladie virale » explique-t-on dans l’ouvrage.

Articles liés