Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Une décision radicale prise pour Roland-Garros ?

Alors que Roland-Garros a dû être décalé à cause du coronavirus, il n’est également pas impossible que le tournoi se dispute à huis clos.

A cause de la crise sanitaire du coronavirus, le monde du sport a connu un énorme coup d’arrêt. Alors que la machine pourrait prochainement repartir, il n’empêche que certains événements ont dû s’adapter. Cela a notamment été le cas de Roland-Garros. Initialement prévu en mai, le Grand Chelem parisien a été reporté à fin septembre. Mais il n’est pas encore dit que Roland-Garros se dispute dans des conditions normales à cette date comme l’a fait savoir Bernard Giudicelli, patron de la FFT.

« Ce n’est pas à négliger »

Pour le JDD, Bernard Giudicelli s’est confié sur Roland-Garros, n’écartant alors pas l’idée de l’organiser à huis clos. En effet, le patron de la FFT a assuré : « On n'écarte aucune option. Ce serait se perdre en conjectures d'en privilégier une tant le manque de visibilité est réel. (...) L'organiser à huis clos permettrait de faire tourner une partie du modèle économique, les droits télés et le partenariat. Ce n'est pas à négliger ».

Articles liés