Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Quand Federer aide Tsitsipas à surmonter sa défaite !

Battu au premier tour de Wimbledon, Stefanos Tsitsipas s’est inspiré de son idole Roger Federer pour se remettre de cette désillusion.

Stefano Tsitsipas ne s’en cache pas, son rêve, c’est d’être celui qui met un terme au règne du « Big 3 ». Alors quand l’actuel n°6 mondial s’incline d’entrée à Wimbledon début juillet contre le modeste joueur italien, Thomas Fabbiano, au delà de la 100e place au classement ATP avant le tournoi londonien, c’est le drame. Le Grec passe plusieurs jours dans sa chambre d’hôtel pour tenter de se remettre de sa défaite. Il réfléchit, il médite mais surtout il lit. Un livre va alors permettre au jeune homme de 20 ans de remonter la pente, celui de son idole, Roger Federer.

« J’ai cherché un livre qui pouvait m’inspirer, j’ai choisi une biographie de Federer »

Pour son retour à la compétition au tournoi de Washington cette semaine, Stefanos Tsitsipas s’est livré aux médias sans langue de bois, comme à son habitude, sur cette défaite à Wimbledon, qu’il a difficilement surmonté : « J’ai pris deux semaines de vacances, j’avais besoin de recharger les batteries et de m’éloigner du tennis. C’était très important de le faire après les jours très difficiles passés à Londres où je venais de perdre contre Thomas Fabbiano. Je me suis enfermé dans ma chambre à Londres pendant trois jours. Je ne suis pas arrivé à dormir la première nuit et j’ai décidé de m’isoler et d’oublier ce qui m’était arrivé. J’ai lu le roman L’Alchimiste (de Paulo Coelho) et j’ai aussi cherché un livre qui pouvait m’inspirer. J’ai choisi une biographie de Roger Federer. J’ai alors consacré trois jours à la lecture et la méditation. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, mais je me suis bien retrouvé. Tout a été positif », a confié le joueur grec après sa victoire au deuxième tour face à Tommy Paul (6-3, 7-5).

Articles liés