Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Lucas Pouille souligne l’apport d’Amélie Mauresmo

Depuis le début de la saison, Lucas Pouille bénéficie des conseils d’Amélie Mauresmo, qui a intégré son staff. Et le demi-finaliste de l’Open d’Australie s’est confié sur l’influence de l’ancienne joueuse.

Alors que Lucas Pouille n’avait jamais remporté un match à l’Open d’Australie, le Français jouera vendredi, une demi-finale à Melbourne contre Novak Djokovic. Après avoir traversé des moments difficiles la saison dernière, le Français semble renaître en cette nouvelle saison. L’effet Amélie Mauresmo ' Pouille reconnaît en tout cas que l’ancienne joueuse à amener une nouvelle ambiance autour de lui…

« Toute cette atmosphère entre nous, ça ne vient pas que de moi »

Dans un entretien accordé à L’Equipe, Lucas Pouille a évoqué les changements apportés par Amélie Mauresmo. Le demi-finaliste de l’Open d’Australie a alors confié : « Forcément, c'est le joueur qui est sur le terrain et qui prend des décisions. Mais toute cette atmosphère entre nous, ça ne vient pas que de moi. La distance que j'arrive à avoir avec la compétition, c'est eux qui me l'amènent et qui arrivent à me garder calme et relâché. Auparavant, je n'acceptais pas de déconner avant les matches. Aujourd'hui, j'étais mort de rire cinq ou dix minutes avant de rentrer sur le court. Ça fait du bien. Ce n'est pas pour ça qu'on est moins sérieux mais ça enlève pas mal de pression. Une nouvelle petite famille ? C'est génial. L'an dernier, le soir, je disais que je n'avais pas envie d'aller dîner, je n'étais pas bien. Là, depuis le début, on est tous ensemble le soir avec les petits (les enfants d'Amélie Mauresmo), ma mère, mon frère qui est venu au dernier moment, Clémence (sa compagne). On est tous ensemble et on partage des bons moments, on dîne plus tôt, à 21h30 on a fini, mais on a passé du bon temps et c'est top. Je n'arrivais plus à le faire. Ce n'était pas facile pour moi et encore plus dur pour mes proches ».

Articles liés