Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Federer se réjouit de son retour sur terre battue !

Après 3 ans d’absence sur terre battue, Roger Federer s'est montré heureux de faire son retour sur cette surface et était satisfait de son niveau de jeu face à Richard Gasquet. 

Roger Federer a franchi facilement le cap du premier tour du tournoi de Madrid en dominant nettement Richard Gasquet en deux sets secs (6-2, 6-3). Une victoire acquise en à peine 53 minutes de jeu face au tennisman français qui n’a pas fait le poids. Le Suisse retrouvera, ce jeudi, Gael Monfils lors du deuxième tour du Masters 1000 de Madrid. Après la rencontre, Roger Federer s’est montré heureux de son succès tout comme de faire son retour sur la terre battue après 3 ans d’absence.

« Très content d'être de retour sur terre battue »

« Je suis très content d'être de retour sur terre battue. Les ovations que j'ai reçues avant et après le match étaient géniales. Les premiers jeux se sont bien passés, Richard n'était pas au meilleur de sa forme, j'ai vite senti ça, j'ai pu en profiter, ça calme les nerfs. De mon côté, c'était un bon match. C'est bien, c'est positif, mais je ne vais pas exagérer non plus sur les enseignements de ce premier match, je pense que le deuxième match va m'apporter beaucoup plus d'informations. Ça m'avait manqué en 2016 de jouer sur terre battue, parce que j'étais à Paris, j'avais vraiment tout essayé pour être en forme et c'était une période très frustrante. Ici, j'avais dû déclarer forfait parce que mon genou était enflé, et après je m'étais bloqué le dos pour couronner le tout, c'est peut-être là que jouer Roland-Garros m'a manqué le plus. La saison suivante, c'était une décision pour la longévité de ma carrière, ma santé et ma famille. Et la saison dernière, je me suis dit : "Cela a tellement bien fonctionné en 2017, faisons la même chose en 2018". Et ça ne m'a pas vraiment manqué parce que j'ai profité d'être à la maison. Cette année, si j'avais encore fait l'impasse sur la terre battue, je pense que ça n'aurait pas été la bonne décision, que je l'aurais toujours regretté parce que mon problème de genou, qui avait joué un peu dans la décision en 2017, est loin maintenant. J'apprécie d'être de retour sur terre battue, ça me fait plaisir, ces rallyes où vous devez aller chercher la balle loin sur le côté, où vous glissez, où vous revenez dans le point, où vous pouvez défendre d'une manière différente que sur dur ou sur gazon », a expliqué Roger Federer, dans des propos rapportés par Tennis Actu.

Articles liés