Accès direct au contenu

  1. 5h00 Mercato - PSG : Coup de tonnerre pour l’avenir d’Achraf Hakimi ? La réponse
  2. 4h00 PSG : Mbappé, Messi… Voilà à quoi va ressembler l’équipe de Galtier
  3. 3h00 Mercato - PSG : Un gros transfert est réclamé à Campos
  4. 2h00 Transferts - PSG : La révolution Campos prend forme
  5. 1h00 Mercato - OM : Excellente nouvelle pour les finances du projet McCourt
Tennis

Préparation de Wimbledon : Nadal l'admet, il a pris un coup de vieux

A quelques jours de disputer Wimbledon, Rafael Nadal poursuit sa préparation. Après avoir disputé Roland-Garros sous injections, l’Espagnol espère vivre une quinzaine londonienne plus tranquille. Pour commencer, Nadal a refusé de participer au tournoi du Queen’s, expliquant qu’il « n’arrive pas à jouer autant de matchs » qu’avant.

A 36 ans, Rafael Nadal réalise actuellement la meilleure saison de sa carrière. Vainqueur de l’Open d’Australie et de Roland-Garros, le Majorquin a réalisé ce qu’il n’avait jamais fait avant : remporter les deux premiers Grand Chelem de l’année. Avant de se présenter à Wimbledon, le clan Nadal est confiant à l’idée de réaliser le Grand Chelem calendaire. « C’est un objectif réaliste, pour l’instant il est le seul à pouvoir l’atteindre cette année. C’est la première fois dans sa carrière qu’il est en mesure d’y parvenir, mais nous voyons cela comme quelque chose de lointain, il est à mi‐chemin. Pour l’instant, il ne perd pas le sommeil à cause de cela. En tant qu’équipe, peu de choses nous empêchent de dormir la nuit et celle‐ci n’en fait pas partie. Nous devons y aller petit à petit, ce n’est pas quelque chose dont nous parlons, ce n’est pas un objectif prioritaire, même si nous n’allons pas y renoncer », explique Carlos Moya, l’entraîneur de Nadal, dans des propos relayés par We Love Tennis. Mais avant de disputer la quinzaine anglaise, il existe toujours une inconnue : son état de forme. 

« Je suis plus vieux maintenant, je n’arrive pas à jouer autant de matchs »

Malgré sa victoire, Rafael Nadal a joué tout Roland-Garros avec un pied au bord de la rupture. « Si on prend les circonstances dans lesquelles j’ai évolué ici, je ne peux et ne veux pas continuer comme ça. J’ai joué après avoir reçu des injections dans les deux nerfs pour m’endormir le pied. Avant chaque match. Vous ne voulez pas savoir combien j’en ai fait, ni combien d’anti-inflammatoires j’ai avalé… Mais c’est comme ça que j’ai été capable de jouer. Parce que je n’avais aucune sensation, ni sensibilité au niveau du pied », indiquait l’Espagnol après sa victoire contre Casper Ruud à Paris. Alors pour Wimbledon, Rafael Nadal va limiter les risques. Déjà présent à Londres, le numéro 4 mondial n’a disputé aucun tournoi de préparation sur gazon, pour éviter toute rechute. Interrogé sur son absence au Queen’s, Nadal a été franc : « Honnêtement pour moi, c’est positif de jouer quelques matchs avant le début de la compétition à Wimbledon. Je jouais au Queen’s il y a longtemps maintenant. Je suis plus vieux maintenant – je n’arrive pas à jouer autant de matchs ». Même s’il fait partie des favoris à la victoire finale, Rafael Nadal a parfaitement conscience que son corps n’est plus même qu’il y a dix ans et qu’il doit en prendre soin. S’il veut conserver ses chances de réaliser le Grand Chelem calendaire, Nadal doit faire l’impasse sur certains tournois, à commencer par le Queen’s. Reste à savoir si cette décision sera bénéfique pour Wimbledon qui arrive à grands pas…

Articles liés