Accès direct au contenu

Déconcentration

Le geste de Federer qui a agacé Djokovic

Federer et Djokovic

Si Novak Djokovic a remporté le Masters de Londres en dominant Roger Federer lundi soir en finale (7/6 7/5), le Serbe a très mal démarré son match. Et il a une bonne excuse à faire valoir.


En 2012, Novak Djokovic n’a pas développé le même « cosmic tennis » que la saison dernière, avec quelques périodes de creux, mais force est de constater qu’il est toujours le meilleur joueur du monde. Déjà assuré de terminer numéro 1 mondial en fin de saison, le Serbe a parfaitement clos l’exercice en remportant la finale du Masters devant Roger Federer (7/6 7/5). Une rencontre épique, spectaculaire et avec du suspens… sauf en début de match. 

Djokovic encaisse un 3-0 d'emblée
Sur un nuage pendant le premier quart d’heure, le Suisse a remporté les trois jeux initiaux, et les neuf premiers points, en jouant un tennis hyper tonique. En face, Djokovic semblait nerveux, peu inspiré et hors du coup. S’il n’a donné aucune explication sur cette entame hasardeuse, USA Today s’en est chargé à sa place. Le média américain a rappelé une anecdote passée inaperçue mais qui a pu déstabiliser le n°1 mondial. A son arrivée sur le court, Federer, fort de son titre en 2011, a pénétré en premier pour prendre place sur la chaise préposée au joueur le mieux classé des deux. C’est la règle en finale du Masters.

Une histoire de chaises musicales
Sauf que Djokovic, qui lui a emboîté le pas, s’est trouvé effaré quand il a compris la scène. USA Today affirme même qu’il était ennuyé par ce qu'il a vu. Notre confrère Chris Chase développe ici une drôle de théorie. « Federer l’a-t-il fait exprès pour envoyer un message ? En coulisses, pense-t-il qu’il est toujours le meilleur joueur du monde ? Je parie que si Federer rencontre le président des Etats-Unis et que quelqu’un dit à ce moment-là ‘Monsieur le Président, vous avez un appel urgent’, le Suisse sortirait son portable pour savoir qui l’a appelé ».