Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : Romain Ntamack se confie sur sa place chez les Bleus !

Proche de remporter le tournoi des VI Nations, le XV de France doit notamment son renouveau aux joueurs toulousains comme Romain Ntamack. L'ouvreur de 21 ans a évoqué sa place avec les Bleus.

Le XV de France a changé de visage depuis l'arrivée de Fabien Galthié. Après deux quatrième place, les Bleus ont relevé la tête lors du dernier Tournoi des VI Nations. Avec quatre victoires et une défaite, les Tricolores ont terminé deuxièmes. Derrière l'Angleterre malgré le même nombre de points, l'équipe de France est passée proche d'un premier sacre depuis 2010. Une éternité. Au-delà du résultats, la sélection s'est montrée intéressante dans le jeu. Ainsi, alors que jamais un Français n'avait été élu meilleur joueur des Six Nations, les hommes de Fabien Galthié ont occupé le podium cette saison. Antoine Dupont a été élu devant Romain Ntamack et Grégory Aldritt.

« Je suis très bien à l'intérieur de ce groupe »

Le dernier match contre l'Irlande est un symbole de cet esprit de vaincre retrouvé. Alors que le XV du Trèfle était en bonne position pour remporter le tournoi, l'équipe de France a réalisé une prestation solide pour s'imposer (35-27). Et Romain Ntamack a encore fait le plein de points avec un essai, deux transformations et trois pénalités. De plus en plus présent avec les Bleus, l'ouvreur de 21 ans est revenu sur sa place dans les colonnes de L'Equipe. « Contre l'Irlande c'était un très bon match. Pour mon plus abouti avec l'équipe de France, je mettrai plutôt la victoire au pays de Galles cet hiver (23-27, le 22 février). C'est le match référence. Est-ce qu'être leader fait partie de mes attributions ? Avec Antoine Dupont, nous sommes leaders de jeu, mais naturellement, nous sommes aussi des leaders de groupe. C'est le poste qui veut ça. Les deux sont liés. Sans en faire trop non plus. Pour l'instant, ça me va comme ça. Après, ça ne se voit pas forcément, mais je suis très bien à l'intérieur de ce groupe, je parle beaucoup, je rigole ».

Articles liés