Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : «On n'imagine pas faire un check le matin avec Novès»

Alors que Wenceslas Lauret a été appelé par Guy Novès pour le premier match des VI Nations, le troisième ligne du Racing 92 s’est fendu d’une drôle de déclaration sur le nouveau sélectionneur du XV de France.

« Je n'ai jamais fait partie de son projet de jeu ni des joueurs sur lesquels il voulait s'appuyer. J'étais uniquement un bouche-trou », expliquait récemment Wenceslas sur ses relations compliquées avec Philippe Saint-André. Mais le troisième ligne du Racing 92 a été appelé par Guy Novès, nouveau sélectionneur du XV de France, pour le premier match des VI Nations contre l’Italie. L’international tricolore avoue qu’il a énormément de respect pour l’ancien coach du Stade Toulousain.

« Il y a forcément une retenue »

« Novès ? Il peut être intimidant oui mais il ne faut pas se laisser intimider si on veut s'exprimer au mieux sur le terrain. Mais il y a forcément une retenue. On n'imagine pas faire un check avec lui le matin pour lui dire bonjour. Thierry Dusautoir n'est plus là. Ça me laisse plus de place pour pouvoir m'exprimer. J'ai longtemps été catalogué comme ayant le même profil que Titi, j'étais en concurrence avec lui. A moi de montrer que je peux être performant », admet Wenceslas Lauret en conférence de presse.

Articles liés