Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : «La France est vraiment une formation de Coupe du monde»

Nemani Nadolo, ailier fidjien de Montpellier, semble persuadé que le XV de France peut créer la surprise au Japon.

Ce n’est pas vraiment la meilleure période du rugby français. Depuis la finale de Coupe du monde en 2011 perdue sur le fil face à la Nouvelle-Zélande, le rugby tricolore est en chute libre. Philippe Saint-André s’est cassé les dents sur le XV de France, puis cela a été le tour de Guy Novès et de Jacques Brunel, qui même s’il est toujours en place se présentera à la Coupe du monde avec un statut étrange, secondé par son successeur Fabien Galthié.

« Les Bleus restent une menace pour toutes les autres équipes »

Au Japon, Nemani Nadolo n’y sera pas avec les Fidji, mais est sûr qu’il ne faudra donner le XV de France pour mort. « Le groupe français me paraît vraiment bon, bien équilibré entre la fraicheur des jeunes joueurs et l’expérience d’autres éléments. S’ils trouvent une bonne alchimie, ils peuvent faire des dégâts. Car la France est vraiment une formation de Coupe du monde » a expliqué l’ailier de Montpellier, dans les colonnes du Midi Olympique. « Elle est capable de souffler le chaud et le froid, reste complètement imprévisible et peut se qualifier en demi-finale ou en finale en arrivant de nulle part. Les Bleus restent une menace pour toutes les autres équipes. Je ne serais absolument pas surpris de les voir dans le dernier carré ou en finale, ils en ont sans aucun doute le potentiel. J’en fais même mes favoris à la qualification en quart de finale dans leur groupe. Après ça, ils peuvent faire des ravages ».

Articles liés