Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : «Fabien Galthié aime bien le conflit»

Christophe Dominici a dressé un portrait peu flatteur de Fabien Galthié, actuel adjoint de Jacques Brunel et futur sélectionneur du XV de France.

En tant que joueur, Fabien Galthié fait partie du gotha mondial. Nommé meilleur joueur au monde en 2002, l’ancien demi-de-mêlée formait une charnière éblouissante avec l’Italien Diego Dominguez au Stade Français, avec lequel il a remporté un Bouclier de Brennus. Capitaine du XV de France, il a participé à pas moins de quatre Coupes du monde, avec notamment une finale en 1999. L’homme ne semble pourtant autant faire l’unanimité que le joueur. Très critiqué partout où il est passé en tant qu’entraineur, il n’a pas vraiment laissé un bon souvenir à Montpellier et au RCT

« Galthié se met beaucoup de gens à dos »

Ancien coéquipier de Fabien Galthié au Stade Français comme en sélection, Christophe Dominici ne pense pas que du bien du futur sélectionneur du XV de France. « Fabien Galthié est un grand compétiteur. Je ne sais pas si c’est un meneur d’hommes, car il se met beaucoup de gens à dos. Il aime bien le conflit. Il se forme au management pour essayer de comprendre les hommes. Mais c’était sa limite à Toulon » a expliqué l’ancien ailier international, au micro d’Eurosport. « Au Stade-Français ça a gagné. C’est d’ailleurs les seuls titres qu’il a gagnés, que ce soit en tant que joueur ou d’entraîneur. Il faut avoir des hommes forts et ce n’est pas lui qui créera l’ambiance. Ce n’est pas lui qui donnera de l’énergie. Quand il avait Béchu avec lui à Montpellier qui était très proche des joueurs et qu’il les gérait comme des enfants, c’était bien. Mais dès qu’il faut qu’il gère lui-même, ça devient extrêmement compliqué ».

Articles liés