Accès direct au contenu

RETOUR EN FORME

Michalak un boulevard chez les bleus

le10sport

Homme du match face aux Cardiff Blues, Frédéric Michalak a réussi son meilleur match de la saison et voit son horizon chez les Bleus s'éclaircir pour le Tournoi des VI Nations, début 2010. A moins que?

Du très bon jeu? au pied !
Il y a toujours une histoire de froid avec ces Toulousains. Après David Skrela qui se décrivait comme sortant du «congélateur» il y a deux semaines, Frédéric Michalak a profité des premières neiges de l'année pour sortir son meilleur match de la saison. C'était samedi, en H Cup, face aux Cardiff Blues (23-7) avec une prestation et des statistiques dignes de sa Coupe du Monde 2003 : un (presque) 100% avec 15 points au pied (un drop réussi et 6 tirs au but réussi sur 7 tentés sur l'ensemble du match). A son actif dans l'animation offensive, une valise opportuniste qui a affolé les Gallois (4e), une accélération qui allait permettre à Florian Fritz d'entrer dans l'en-but sans toutefois pouvoir aplatir (24e) et une pénalité vite jouée amenant l'essai de Thierry Dusautoir (2e). «Frédéric Michalak était en réussite et cela nous a permis de les décrocher au score. C'est une victoire rassurante», confirme David Skrela, son acolyte de la charnière toulousaine.

N°10 en début de saison
Car, détail d'importance, Michalak a évolué toute la rencontre comme demi de mêlée alors que le postulat de début de saison était le suivant : Kelleher et Elissalde demis-de-mêlée, Michalak et Skrela demis d'ouverture (le Rochelais a pourtant évolué plusieurs fois à la mêlée cette saison et a même formé quatre fois la charnière avec Michalak à l'ouverture). Les absences conjuguées de Byron Kelleher (cervicalgie) et de Jean-Baptiste Elissalde (gêne à la cuisse) lui ont donc permis de retrouver la forme juste avant les vacances. Avec aucun match disputé lors de la tournée automnale, l'ancien joueur des Natal Sharks peut prétendre à un rôle plus lumineux lors du Tournoi 2010 en raison de la suspension pour six mois de Julien Dupuy (si le Stade Français ne fait pas appel).

Dupuy écarté mais Yachvili revient
Seule ombre au tableau : les retours en force de Morgan Parra, qui a fini de prendre ses marques à l'ASM mais surtout de Dimitri Yachvili. Le demi de mêlée du Biarritz Olympique a également réalisé un festival face à Newport avec deux essais et 23 point sur 26 au total. Contrairement à Michalak, il n'hésite pas à décrire ses ambitions dans Sud Ouest : «J'ai envie de retrouver l'équipe de France mais si je suis sélectionné, je veux l'être à partir de mes performances et pas parce que Julien Dupuy est suspendu». Guy Novès, récemment critiqué pour ses choix par Alain Penaud, assume et sait qu'il est en train de gagner un nouveau pari en plaçant son poulain pour cornaquer ses avants : «J'ai parié avec des amis que, si je le mettais en neuf, il faisait le Tournoi à la mêlée». C'est bien parti.