Accès direct au contenu

PEUR AU VENTRE

Usap un champion qui manque dhumilite

le10sport

Déjà piteusement battue à Trévise en H Cup, l'USAP a chuté vendredi chez la lanterne rouge du Top 14, Albi (24-23). C'est quoi le problème ?

L'histoire du monde aurait dû être une bonne base de raisonnement. Celle qui dit que lorsque on est roi, on a tendance à vouloir écraser tout le monde. Surtout les plus petits. On se trompe ou alors, l'USAP n'est pas un roi comme les autres. Un champion qui laisse ses sujets les moins éclatants se rebeller, se révolter, ça peut donc arriver. Perpignan, champion de France méritant la saison passée, a donc «mangé» son manque d'humilité vendredi au Stadium, où il n'a toujours pas gagné (24-23) ! Outre le titre honorifique de champion d'automne qu'un succès leur aurait assuré, les Catalans se sont sans doute vus trop beaux. «On sait ce qui nous attend à Albi : du combat, du combat et encore du combat. Cette équipe joue sa survie à chaque sortie. Tous nos concurrents directs se sont imposés dans le Tarn », estimait pourtant Jean-Pierre Perez dans les colonnes de L'Indépendant. Croyait-il à ce qu'il disait ? Humilité de façade. Car la question ne se poserait pas si les Arlequins catalans étaient à leur coup d'essai. Non, ils avaient déjà retourné le monde de l'Ovale en s'inclinant lamentablement en H Cup à Trévise début octobre (8-9). En Top 14, Montpellier et Bourgoin avaient également trouvé la faille !

«Désolé, c'est une équipe qui ne joue pas»
Pour la première fois de la saison, Albi a même inscrit deux essais dans le même match. Face aux équipes réputées plus modestes, les Perpignanais ont-ils la tête ailleurs ? Peut-être à la série de prolongations de contrat qui court dans les entrailles du club depuis un bon mois? David Mélé coupe : «Désolé, c'est une équipe qui ne joue pas, je ne suis pas content». Le n'ud du problème se trouve donc là : l'USAP n'arrive pas à jouer face à des équipes qui n'envoie pas de jeu, qui verrouille. Argument plausible quand on sait que les Perpignanais ont réalisé leur match le plus abouti cette saison devant Clermont, formation taillée pour l'offensive, à Aimé-Giral. L'autre souci vient sans doute également de là : l'incapacité des Sang et Or à gagner hors de leurs bases. Après 13 matches de championnat, les Catalans n'ont gagné que deux fois à l'extérieur sur six sorties.