Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - Dominici : «Le rugby français va droit dans le mur»

Ancienne grande star du Stade Français et du XV de France, Christophe Dominici a dressé un constat alarmant de l’état actuel du rugby français.

Rien ne va plus dans la planète ovale. Entre la fusion ratée entre le Stade Français et le Racing 92, « l’affaire de la cocaïne » concernant Ali Williams et James O’Connor, les joueurs de Grenoble accusés de viol et la grande star Dan Carter arrêtée au volant en état d’ivresse… rien ne va plus dans le rugby français. Les problèmes d’égo entre la FFR et la LNR autour des contrats fédéraux et des nouveaux calendriers sont d’ailleurs la cerise sur le gâteau et on se demande désormais où est passé le sport qui véhiculait autant de valeurs au début des années 2000.

« Nous récoltons les fruits de ce qu’on a semé »

Christophe Dominici n’est pas vraiment optimiste au sujet de l’avenir du rugby français. « Aujourd'hui, nous récoltons les fruits de ce qu'on a semé. Le rugby, ce magnifique sport qui avait un fort ancrage local, s'est professionnalisé beaucoup trop vite. Le football a mis des dizaines d'années à se professionnaliser pendant que nous vantions les valeurs du rugby. Désormais, il faut se rendre à l'évidence : quand il y a tant d'argent en jeu, il est bien plus complexe de maintenir ces fameuses valeurs » a expliqué l’ancien ailier international, lors d’une interview accordée à Le Point. « Tous les acteurs de la discipline doivent s'interroger : quels sont les droits, les devoirs des clubs ? Que souhaitons-nous en matière de formation, quelle équipe de France voulons-nous avoir ? Qu'est-ce qu'on veut représenter demain ? S'il n'y a pas rapidement une médiation entre les clubs et la Fédération, le rugby français va droit dans le mur. Ce sera sans doute un bras de fer intense, mais il est nécessaire pour savoir qui est le patron du rugby français ».

Articles liés