Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - Boudjellal : «Cockerill ? C’est Bernard Laporte en Anglais !»

Mourad Boudjellal, président du RCT, s’est enflammé pour son coach Richard Cockerill qu’il a même comparé à Bernard Laporte.

Le RCT est un club qui érige ses stars en icône. Jonny Wilkinson avait tout pour être détesté en France. Bourreau du XV de France à la Coupe du monde 2003 et bien sûr symbole de l’Angleterre que le rugby tricolore aime détester, le demi-d‘ouverture est devenu une légende sur la Rade. C’est aussi le cas de Bernard Laporte. L’ancien sélectionneur a su faire renaitre Toulon de ses cendres et en faire une place forte européenne.

« Cockerill et Laporte, ils sont pareils ! »

Ainsi, Bernard Laporte fait partie de ces grands noms qu’il est interdit de salir à Toulon et être comparé à lui, c’est forcément un énorme hommage. C’est ce qu’a voulu faire Mourad Boudjellal, lorsqu’il a comparé l’ancien coach du RCT à l’actuel, Richard Cockerill. « Lui, c’est Bernard Laporte en Anglais ! Je me suis même demandé si chez les Laporte il n’y avait pas eu un adultère en Angleterre. Parce qu’ils sont pareils ! » a expliqué le président toulonnais, lors d’un entretien accordé à Sport24. « Il gueule autant, c’est le même genre de bonhomme. Bon, il est moins grand mais il est un peu plus large… Et il a beaucoup d’humour. Depuis le début des phases finales, il dit souvent : "A la prochaine défaite, je suis viré !". Ça fait qu’on a des rapports très décontractés. Et c’est peut-être pour ça que ça a marché. Il a zéro pression ».

Articles liés