Accès direct au contenu

Rugby

Rugby : Les premiers mots de Bernard Laporte en tant que président de la FFR !

Alors que Bernard Laporte est donc le nouveau président de la FFR, ce dernier évoque d'ores et déjà ses plans. 

Si Pierre Camou, Alain Doucet et Bernard Laporte étaient à la lutte ce samedi pour la présidence de la FFR, l’ancien technicien du RCT n’a pas fait de détails face à ses deux adversaires. Sa liste a remporté 52,6% des voix au premier tour et son élection ne faisait plus aucun doute. Dans une salle comble et assez acquise à sa cause, l’ex-sélectionneur du XV de France à dévoilé ses principaux objectifs.

« Redonner la parole aux clubs »

« Mes plans ? Redonner, comme je l'ai promis, la parole aux clubs en mettant en place une réforme électorale, c'est-à-dire le vote décentralisé afin que les clubs soit rapidement et facilement consultés sur les questions importantes. Je souhaite aussi que soit supprimé le vote par procuration, source de litige et de climat malsain. Je vais modifier les statuts de la Fédération afin que le président ne puisse pas faire plus de deux mandats électoraux. Dans la voie ouverte par Pierre Camou, je veux tout faire pour que la candidature de la France à l'organisation de la Coupe du monde 2023 soit un succès. Nous avons un an pour gagner », explique le désormais président de la haute autorité du rugby français.

Articles liés