Accès direct au contenu

Rugby

Rugby : Ce choix de la Fédération qui est vivement critiqué…

Philippe Saint-André va devoir rendre son tablier. Le sélectionneur des Bleus, en manque de résultats depuis son arrivée à la tête des Bleus en 2012, devrait être remplacé à l’automne. Après le Mondial.

La procédure est en marche… L’après-Saint-André se prépare… Chaque « candidat » au poste de sélectionneur devra envoyer, avant le 25 avril, une lettre de motivation et un projet de jeu aux instances dirigeantes du rugby français. Le nouveau sélectionneur devrait être connu fin mai, selon Serge Blanco. Mais cette procédure de désignation, une première, irrite certains postulants. Surtout ceux qui sont sous contrat en club.

UN PROCESSUS DE DÉSIGNATION INÉDIT

« Au même titre que les autres candidats, j’ai appris les règles du jeu. C'est une décision qui ne se prend pas seul. Si je dois me lancer, je dois d'abord en parler avec le président et même plus que ça, avec tous les acteurs de l'UBB », a notamment expliquéRaphaël Ibanez, le manager de l’Union Bordeaux-Bègles, qui fait figure de grand favori. Fabien Galthié, Fabien Pelous, Laurent Labit et Laurent Travers, Guy Novès, ainsi que Vincent Moscato pourraient aussi postuler. «L'idée de projet de jeu à présenter, ce n'est pas quelque chose qu'il faut absolument finaliser tout de suite, et sur papier. Ça passe aussi par une rencontre entre l'intéressé et nous », a ajouté Serge Blanco.

Articles liés