Accès direct au contenu

Handball

Brest Handball : «Avec Bpifrance, nous voulons fédérer notre territoire»

Vice-champion de France en 2017 et 2018, le Brest Handball devient la nouvelle place forte de la discipline chez les féminines. Qualifié pour les demi-finales de play-off, le club de Gérard Le Saint veut continuer de rêver.

Après avoir accompagné le Metz Handball dans le prestigieux final four européen il y a 10 jours, Bpifrance était aux côtés du Brest Handball, ce mercredi, pour les quarts de finale de play-off. Après sa belle victoire au match aller, face à Chambray (23-29), l’écurie bretonne était parfaitement lancée. Et les joueuses du président Gérard Le Saint n’ont pas flanché. En s’imposant à la maison (32-25), les Bretonnes poursuivent leur très belle saison 2018-2019 (deuxième de la saison régulière, derrière… Metz Handball). Preuve en est, s’il en fallait une, que le Brest Handball est bien l’une des nouvelles places fortes de la discipline et que l’engouement autour de son parcours, depuis 6 ans (En 2013, le BBH était en National 1), ne se dément pas. « Que leur histoire est belle !, s’enthousiasme Patrice Bégay, Direction Exécutif et Communication Bpifrance Excellence. Avec ses valeurs fortes, ses racines profondes, son sens de la proximité, son patron – Gérard Le Saint, bâtisseur dans l’âme, ses équipes et son public, ce club est un exemple pour tout le monde et même pour la nouvelle génération, les « même pas peur ». Passer de la 3edivision aux premiers rôles de l’élite du handball français, c’est fort. Et avec son Arena toujours pleine, en bon créateur de spectacle, le BBH est un acteur économique important du territoire. Un club partenaire de 500 entreprises pour un territoire à fort dynamisme. Des entrepreneurs qui réinventent l’Industrie, notre fameuse French Fab. Et nous avons plaisir à voir le French Fab Tour, ici, à Brest, du 24 au 26 avril, puis le 18 juin à Lorient, le 3 août à Perros-Guirec et le 5 août à Quimper. 60 dates exceptionnelles pour terminer sur le rendez-vous incontournable de l’année : Bpifrance Inno Generation, 5eédition, le 10 octobre, à l’Accor Hôtel Arena ».

« Être soudé faire partie de notre ADN »

Ravi d’avoir Bpifrance à ses côtés, Gérard Le Saint a parfaitement assimilé les points forts du partenariat avec la banque d’investissement : « Le maître-mot de Bpifrance, c’est d’être fédérateur. De créer du lien entre les gens, entre les acteurs d’un territoire. Et c’est totalement ce dont nous avons besoin. Nous avons la particularité d’être sur une pointe, un endroit que certains considèrent comme « isolé ». A l’heure où les décisions se prennent pour grande partie à Paris, où à Rennes, il est nécessaire de créer du lien dans les territoires. Nous devons avancer ensemble, main dans la main. Être soudé faire partie de notre ADN, la collaboration avec Bpifrance est donc naturelle. Pour trouver de nouveaux partenaires, pour construire nos projets, pour échanger ou simplement avoir des idées. C’est gagnant sur tous les plans ». Pour que cette saison soit gagnante sur tous les points, le Brest Handball et son président doivent à présent aller au bout de leur rêve hexagonal. L’ogre messin devrait de nouveau être de la partie. L’histoire est en marche, aux Brestoises de l’écrire avec un grand H…