Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Vettel envoie un message fort à Leclerc !

Alors que Charles Leclerc n’a pas hésité à faire connaître son mécontentement face aux consignes de Ferrari, Sebastian Vettel ne lui en veut pas.

Ce début de saison en Formule 1 a été marqué par deux faits importants. Tout d’abord, la domination de Mercedes, qui a réalisé le doublé sur les quatre premières courses, impressionne tant les essais hivernaux ne laissaient pas deviner une telle situation. D’autre part, la lutte entre Sebastian Vettel et Charles Leclerc nous tient également en haleine. Il faut dire que le Monégasque mène la vie dure au quadruple Champion du monde qui doit compter sur les consignes de Ferrari afin de lui permettre d’être devant son jeune coéquipier. Des consignes qui passent d’ailleurs mal aux yeux de Charles Leclerc qui n’a pas manqué de le faire savoir lors des communications radio avec son écurie. Mais Sebastian Vettel ne lui en veut absolument pas. Bien au contraire.

«On essaie d’aller aussi vite que possible tout le temps et c’est plutôt normal»

« La difficulté avec les messages radio est qu’ils sont écoutés sans que l’on sache dans quel état d’esprit nous sommes en course. Ce que je veux dire, c’est qu’on essaie d’aller aussi vite que possible tout le temps et c’est plutôt normal si quelqu’un pose une question, on ne répond pas comme si l’on était sur notre canapé en train de boire un coup et de se détendre. Vous êtes pressé et c’est le cas pour nous tous. C’est évidemment notre passion, notre vie, ce qui se passe en piste nous tient à cœur. Je pense que c’est normal que ça semble très passionné, parce que nous le sommes. Nous voulons gagner, nous voulons aller le plus vite possible, et je dirais que c’est normal et que c’est un bon signe. Je pense que si vous semblez totalement détendu, on vous demandera ’Vous vous en foutez ? Vous semblez tellement détendu, quel est le problème avec vous ?’. Je pense que c’est un bon signe, les émotions font partie de notre sport et cela devrait être le cas », confie l’Allemand dans des propos rapportés par Nextgen-Auto.

Articles liés