Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Schumacher, Lauda… L’anecdote de Lewis Hamilton sur son arrivée chez Mercedes !

Depuis 2013, Lewis Hamilton se trouve au volant d’une Mercedes. Le Britannique est d’ailleurs revenu sur les coulisses de son arrivée au sein de cette écurie.

Révélé chez McLaren, c’est ensuite au volant de sa Mercedes que Lewis Hamilton s’est imposé comme l’un des meilleurs pilotes de l’histoire. Avec 3 titres de champion du monde remportés sur 4 chez les Flèches d’Argent, le Britannique a donc trouvé l’écurie qui lui fallait. Pourtant, ce n’était pas gagné au début. Cela était en effet mal engagé entre Hamilton et Niki Lauda, mais le quadruple champion du monde a finalement été convaincu par Ross Brawn, qui avait mené Michael Schumacher vers la gloire, et qui a vu en lui le successeur de l’Allemand.

« Il était là pour me demander de remplacer Michael »

« Je me souviens que j'étais à Monaco, au bord de la piscine, l'été 2012 je crois. Niki m'a appelé en me disant : 'Nous te voulons !' Nous n'avions jamais discuté, lui et moi. Il n'avait pas une bonne opinion de moi et je ne sais pas pourquoi. Il ne me connaissait pas vraiment. Nous ne nous étions même jamais rencontrés. J'avais entendu dans le medias ce qu'il disait de moi et je me disais un truc du genre : 'Pourquoi me déteste-t-il ?'. Nous avons alors commencé à parler, et lors de la première rencontre nous avons surtout réalisé les nombreuses choses que nous avions en commun et que nos vues de la course étaient similaires. C'était devenu : “Ce n'est pas un mauvais gars“. Ross est venu chez ma mère, et s'est assis dans la cuisine, ce qui était plutôt cool. J'avais grandi en voyant Michael gagner tous ces championnats, avec Ross sur le muret des stands de tous ces Grands Prix et le gars était là, dans la cuisine de ma mère, pour - grosso modo - pour me demander de remplacer Michael. J'ai adoré l'idée de voir Michael aller chez Ferrari et les amener au succès. Faire partie de cette aventure et gagner, c'était sensationnel, et je voulais faire quelque chose comme ça. J'étais parvenu à faire tout ce que je voulais chez McLaren. J'ai vu Mercedes comme un bébé en train de grandir et j'ai voulu en être. Les gens l'ont vu comme un grand risque mais je suis du genre à en prendre et c'est excitant. Si on ne prend pas de risque, on ne vit pas », a alors confié Lewis Hamilton sur le site de Mercedes.

Articles liés