Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Ricciardo revient sur sa déception à Monaco

En difficulté depuis le début de la saison avec Renault, Daniel Ricciardo a connu une nouvelle déception dimanche à Monaco. Dans un entretien, le pilote australien a tenté d’expliquer ce qui s’est passé.

Dimanche lors du Grand-Prix de Monaco, Daniel Ricciardo a terminé à la 9e place grâce à la pénalité de Romain Grosjean. En Principauté, c’est seulement la deuxième fois que le pilote Renault entre dans les points. Une nouvelle place décevante pour l'écurie française qui avait beaucoup misé sur cette course pour se refaire la cerise. Daniel Ricciardo paie ainsi une mauvaise stratégie qui a ruiné sa course. Dans un entretien, il a tenté de s’expliquer.

« On ne peut pas commettre de telles erreurs »

« Nous sommes juste tombés derrière des voitures derrière lesquelles nous n'avions pas besoin de tomber. C'était frustrant. Je vais voir ça avec l'équipe ; bien sûr on veut faire mieux et on peut faire mieux, et il faut commencer à faire mieux. Évidemment que Lando allait nous retenir, parce que Carlos [Sainz] était en train de créer une fenêtre [pour s'arrêter au stand]. Ce sont des choses, en pilotant la voiture et avec tout le reste autour, que je vois très clairement, comment les autres ne peuvent-ils pas les voir ? On ne peut pas commettre de telles erreurs. Ici, la position en piste est la clé, et nous l'avions. Toute la matinée, nous avons discuté de dépasser Kevin [Magnussen] au départ, et nous l'avons fait, et l'équipe m'a mis en bonne voie dès le premier tour. Nous étions excités, mais nous avons juste tout bazardé. J'ai vu Kevin après la course, et il était également de mauvaise humeur [le Danois est passé de la sixième à la 14e place lors de son arrêt, ndlr]. Nous avons tous les deux eu la vie dure. Écoutez, je ne veux pas pleurnicher, je dois être constructif, et juste savoir que nous pouvons faire mieux », a expliqué Daniel Ricciardo, dans des propos rapportés par Motorsport.com.

Articles liés