Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Ricciardo, Hülkenberg… Renault revient sur son incroyable coup du sort !

Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing, ne cachait pas sa déception suite à l’abandon de ses deux monoplaces dans les derniers tours du Grand Prix de Bahreïn.

En quelques mètres, Renault a tout perdu. À trois tours de l’arrivée du Grand Prix de Bahreïn, Nico Hülkenberg et Daniel Ricciardo ont rangé leur monoplace dans le premier virage alors qu’ils étaient tous les deux dans les points. Un terrible coup du sort qui coûte cher au constructeur français qui confirme ses difficultés en ce début de saison alors que des grands objectifs étaient fixés. Après la course, Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing, affichait sa déception dans des propos rapportés par F1i.

«Ces problèmes sont de plus en plus frustrants et inacceptables»

« Après un hiver très intense, notre saison a très mal commencé. Comme à Melbourne, nos qualifications à Bahreïn ont été fortement compromises par des problèmes électroniques mineurs affectant les deux voitures. Aujourd’hui, notre course s’est brutalement arrêtée si près de l’arrivée. Nous avons déjà rencontré ces soucis, mais nous n’avons pas été en mesure de les corriger à Bahreïn. Ces problèmes sont de plus en plus frustrants et inacceptables dans la mesure où les deux monoplaces ont fait preuve d’une excellente compétitivité, tant sur un tour qu’en course. Nico a encore délivré une superbe prestation en passant de la dix-septième à la sixième place. Daniel s’appuie sur son expérience précieuse au volant et la stratégie choisie n’a pas fonctionné malgré un bon rythme de course. Cette semaine, Daniel continuera de se familiariser avec la voiture en menant des travaux liés à la performance durant les essais. Nous devons réagir et concentrer notre attention sur la fiabilité. »

Articles liés