Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Leclerc revient sur sa stratégie lors du Grand-Prix d’Espagne

Charles Leclerc a terminé cinquième du Grand-Prix d’Espagne, ce dimanche. Une performance un peu décevante, mais le pilote monégasque estime que sa stratégie de course était bonne.

Charles Leclerc réalise un début de saison plutôt convaincant avec la Scuderia Ferrari et a même été le seul capable de lutter avec les Mercedes à Bahreïn. Un peu en dessous sur le circuit de Catalogne, ce week-end, le pilote monégasque a tenté un coup de poker avec une stratégie à un seul arrêt tandis que ses concurrents devaient s’arrêter à deux reprises. Mais l’intervention de la voiture de sécurité à une dizaine de tours de l’arrivée a ruiné les espoirs de Charles Leclerc, l’obligeant à passer par les stands. Pourtant, le jeune pilote Ferrari pense que sa stratégie aurait pu marcher.

Leclerc revient sur le choix des pneus durs

« J’aurais pu faire de nombreuses choses, donc c’est difficile à dire. Mais je pense que c’était la bonne chose à faire. C’est toujours bien d’essayer, au moins. Nous avions fait une simulation de course très compétitive avec les pneus durs le vendredi et je pense que c’était bien d’essayer. Pour être honnête, l’équilibre n’était pas aussi bon que vendredi dès le début. Mais au moment où l’on a mis les pneus durs, il n’y avait pas de retour en arrière. De toute évidence, on a vu la Safety Car et ça a compromis notre stratégie. Mais c’était bien d’essayer et ce n’était clairement pas une erreur », a expliqué Charles Leclerc, dans des propos rapportés par Nextgen-auto.com.

Articles liés