Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Fernando Alonso revient en toute modestie sur ses choix de carrière !

Dans le flou concernant son avenir en Formule 1 et chez McLaren, Fernando Alonso n’apprécie pas que l’on émette des avis tranchés sur ses choix d’écuries.

On attendait de Fernando Alonso qu’il dépasse allègrement le record de 7 titres de champion du monde de Michael Schumacher après ses deux couronnes en 2005 et 2006 avec Renault. Malheureusement, l’Espagnol n’a jamais réussi à confirmer tombant dans des écuries au creux de la vague comme avec Ferrari entre 2010 et 2014 et McLaren depuis 2015. Le pilote âgé de 34 ans est paradoxalement jugé comme le pilote possédant le meilleur potentiel, c’est pourquoi certains observateurs remettent ses choix de carrière en question.

« Pourquoi quand j’ai quitté Renault, ils ont arrêté de gagner »

Agacé par ces avis qui ne l’intéresse guère, Alonso a mis les choses au clair dans un entretien accordé à AS, des propos sans langue de bois : « Ouais, j’aurais pu courir pour Red Bull… eh bien, Red Bull était une boisson énergétique quand j’ai eu la possibilité de signer pour eux. Mercedes, eh bien, ils étaient là aussi, mais par exemple quand Michael Schumacher est revenu en Formule 1 et a signé avec Mercedes parce qu’il s’agissait d’un bon projet (…) il était hors de la Q3 lors de ses trois dernières années en F1. Maintenant, on dirait que tout le monde a une boule de cristal quand je signe pour une équipe, et aussi que quand je quitte une équipe elle semble progresser, mais j’aimerais que quelqu’un m’explique pourquoi quand j’ai quitté Renault en 2006, ils ont arrêté de gagner. Quand j’ai quitté McLaren, ils ont gagné le championnat suivant avec Hamilton en 2008, mais c’était tout. Ils n’ont plus gagné après ».

Articles liés