Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Charles Leclerc avoue avoir pris des risques à Monaco

Quinzième au départ du Grand Prix de Monaco, Charles Leclerc n’a pas réussi sa folle remontée, à son plus grand regret.

La mission était bien trop difficile pour Charles LeclercAprès une grossière erreur de stratégie de la part de Ferrari en qualifications, le Monégasque a dû s’élancer de la quinzième place au Grand Prix de Monaco et être condamné à l’exploit. Malheureusement, l’espoir d’une bonne performance à domicile a pris fin dès le 21ème tour (à cause d’un accrochage avec Nico Hulkenberg au dixième tour). Au sortir de cet échec, Charles Leclerc dresse le bilan de sa course.

« Je devais prendre des risques »

« Je voulais évidemment prendre des risques en partant 15e, ce qui n'est pas notre véritable place. Je devais prendre des risques. J'ai doublé Romain, même si c'était extrêmement serré, et la deuxième fois j'ai tenté la même chose avec Nico. Il m'a laissé moins d'espace et j'ai accroché le rail sur la droite. C'est là que j'ai eu la crevaison. Au bout du compte, je ne peux rien y faire, c'est comme ça. C'est dommage que ça arrive à domicile, surtout sur un circuit comme Monaco. En partant 15e, nous savions évidemment que la journée de dimanche serait difficile » a confié Charles Leclerc dans des propos rapportés par Motorsport.com.

Articles liés