Accès direct au contenu

Ciel gris chez les Reds

Torres degomme par Comolli

Arrivé en octobre à Liverpool, Damien Comolli a déjà gravi les échelons. Cette promotion semble lui permettre de critiquer haut et fort Fernando Torres, parti cet hiver à Chelsea.

Arrivé à Liverpool en tant que directeur sportif, Damien Comolli a pris du galon cette semaine chez les Reds en passant directeur général. Flatté par sa hiérarchie («il nous a grandement impressionné par sa connaissance de ce sport, son éthique de travail et sa vive intelligence»), l’ancien homme fort de Saint-Etienne se permet donc de cracher sur les anciens du club de la Mersey. Sa cible ? Fernando Torres. «Je suis très heureux pour deux raisons. D’abord, parce que nous avons recruté un meilleur joueur (Carroll). Ensuite, parce que nous avons recruté deux joueurs (Carroll et Suarez) qui veulent jouer ici contre un qui ne voulait plus jouer».

Monsieur météo
Pour conclure son discours cassant, Comolli s’est même permis la fantaisie de se transformer en Sébastien Folin, ancien Monsieur météo de TF1. «Depuis le jour de son départ, c’est comme si un grand ciel bleu sans nuage éclairait nos têtes. L’ambiance et l'atmosphère ont changé». Au fond du seau à Chelsea, Torres n’avait pas forcément besoin d’un tel tacle par derrière.