Accès direct au contenu

Starification

Newcastle : Ben Arfa désiré dans le monde entier !

Auteur d’une saison remarquable en tous points, Hatem Ben Arfa tire Newcastle vers les sommets. Le phénomène HBA est en marche et attise l’intérêt du monde entier.


 
Hatem Ben Arfa est depuis un mois et demi un titulaire indiscutable à Newcastle. Un changement de statut qui colle étrangement avec l’impressionnante série de six victoires consécutives de son club en championnat. Décisif et influent lors de chacune des dernières sorties, l’ancien Marseillais s’est rendu indispensable aux Magpies. A tel point qu’Alan Pardew l’a confiné à un régime spécial.

 
Pardew protège Ben Arfa
Le manager de Newcastle a ainsi interdit à son joueur d’accorder la moindre interview avant la fin de saison. La raison : le préserver de l’effervescence médiatique qui soulève l’Angleterre et la France pour lui permettre de se concentrer exclusivement sur le terrain. Et surtout afin qu’il puisse donner le meilleur de ce qu’il peut offrir dans une dernière ligne droite qui pourrait permettre aux Magpies d’accrocher la Ligue des champions. Dans ce sprint final, Pardew sait que Ben Arfa sera déterminant

 
Ben Arfa motive le vestiaire
Le Français est d’ailleurs persuadé depuis longtemps que Newcastle a le potentiel pour décrocher l’Europe au terme de la saison. Depuis un mois et demi, Hatem Ben Arfa est le premier à pousser et motiver ses coéquipiers à croire en leurs chances de qualification européenne. Un état d’esprit et une influence qui visiblement portent leurs fruits.

 
Demandes d’interviews du monde entier
Néanmoins, malgré le cocooning d’Alan Pardew, cela n’empêche pas Hatem Ben Arfa d’être la cible de tous les désirs. Et pas seulement en Angleterre ou en France. Depuis ses buts venus d’un autre monde et notamment celui inscrit contre Bolton, les demandes d’interviews affluent de la planète entière. La dernière en date : celle du prestigieux quotidien national brésilien, O’Globo… On comprend donc mieux pourquoi Alan Pardew joue le papa poule avec Ben Arfa.