Accès direct au contenu

Coupe de pouce

Ben Arfa : létonnant portrait dressé par Cabaye

Hatem Ben Arfa marche sur l’eau. Auteur de deux buts superbes, et percutant dans le jeu, l’ancien marseillais tape à la porte de l’équipe de France, à quelques mois de l’Euro. Et apparemment, Cabaye veut bien l’aider à l’ouvrir.

Douze ans, et déjà un incroyable talent. Haut comme trois pommes, le petit Hatem tape dans l’œil des recruteurs de l’INF Clairefontaine et de son grand patron, Claude Dussault, que tout le monde appelle monsieur. Pendant trois ans, Ben Arfa répète ses gammes, fait le con devant la télé, puis s’engage pour l’Olympique Lyonnais. Là-bas, Hatem ne sera jamais compris, malgré d’incroyables fulgurances. Comme à Marseille, où son inventivité se heurte au réalisme de Deschamps. Ben Arfa prend son baluchon, et part exercer ses talents de l’autre côté de la Manche, à Newcastle. Un choix risqué. Hatem est reçu comme il se doit et se retrouve à l’infirmerie pour plusieurs mois. Mais en Premier League, sa classe ne peut plus passer inaperçue. Ces dernières semaines, Hatem a planté deux buts exquis et s’est rappelé au bon souvenir de Laurent Blanc, à quelques mois de l’Euro.

« C'est une personne à l'opposé de ce que je lis et entends »

Pour beaucoup, l’instabilité de Ben Arfa ne s’explique que par le comportement du joueur, pas assez professionnel. Cabaye balaye l’idée, dans les colonnes de l’Equipe. Comme il tacle les ballons en Premier League : « Il marque des buts énormes. Mais je ne suis pas si étonné que ça car c'est un joueur qui bosse énormément, malgré tout ce qu'on peut dire. Tous les jours, il fait des séances supplémentaires seul devant le but. Du fait de ses blessures, il a changé son caractère. C'est une personne à l'opposé de ce que je lis et entends. Pour moi, c'est ultra mérité ce qui lui arrive. Il est allé chercher cette réussite et personne ne lui a donnée ». Une jolie déclaration d’amour. Et l’ancien lillois ne s’arrête pas là. Il en viendrait presque à donner des ordres au sélectionneur, Laurent Blanc : « Il est capable de provoquer, dribbler et faire des différences. On a la chance de l'avoir à Newcastle. Il nous marque des buts importants, il est en grande forme. J'espère qu'il pourra le faire cet été à l'Euro ».

On l’espère aussi.