Accès direct au contenu

Ça balance à Paris

Naulleau Si Blanc a dit ca il devra demissionner

Pour Éric Naulleau, célèbre chroniqueur de l'émission « On n'est pas couché », Laurent Blanc ne devrait pas avoir de passe-droit dans l'affaire des quotas si ses propos sont vérifiés.

C’est bien connu, Éric Naulleau n’a pas la langue dans sa poche. Alors lorsqu’on l’interroge sur le scandale des quotas au sein de la Fédération française de football (FFF), le présentateur de « Ça balance à Paris » et chroniqueur dans « On n’est pas couché » nous livre sa façon de penser.

« Blaquart s’affranchit des lois »

Éric, avez-vous été surpris par la révélation du scandale des quotas au sein de la FFF ?

« Ça m’a stupéfait. François Blaquart (Directeur technique national) dit tout de même qu’il faudrait instaurer des quotas… mais sans le dire. Donc non seulement il a conscience que ce qu’il propose n’est pas bien, ensuite il s’affranchit d’une décision officielle, il s’affranchit de la tutelle du ministère des Sports et enfin il s’affranchit des lois du pays. Ça fait quand même beaucoup ».

« Les propos de Blanc sont scandaleux »

Et l’éventuelle implication de Laurent Blanc, ça vous choque ?

Il y a quelque chose qui n’est pas clair. Dans ses déclarations, le DTN s’occupe uniquement du cas des binationaux. Après tout, ça on peut l’entendre. Est-ce qu’il est normal que le foot français forme des joueurs qui vont d’abord jouer dans des équipes de jeunes pour la France et ensuite jouer pour une autre Nation une fois en A ? C’est un problème ! Mais il faudrait revenir là-dessus officiellement et ne pas faire ça en " loucedé ". C’est déjà un problème de vouloir le régler sans concertation et sous la table. Mais j’ai l’impression que dans la conversation, et c’est le plus emmerdant, Laurent Blanc parle d’autre chose. Lui dit : " Le football moderne est un peu formaté en faveur des joueurs physiques, hors ces joueurs sont souvent des blacks. Donc conclusion, il faudrait un peu moins de blacks ". Et on se dit que dans sa tête, les quotas, ce serait de mettre moins de noirs et d’arabes dans les centres de formation, ce qui est un sujet complètement différent et autrement plus scandaleux .

« Blanc sera obligé de démissionner »

La suspension de Blaquart, est-ce une sanction suffisante à vos yeux ?

« Le problème est que Mediapart joue son jeu et distille des informations au compte-goutte. J’attends de lire le verbatim en entier. J’attends surtout l’enquête du ministère des Sports. Mais si c’était avéré, je ne vois pas comment Blaquart ou Blanc pourraient garder leurs postes. Si c’est vraiment ce que Blanc a dit, il sera obligé de démissionner. Je ne vois pas comment il pourrait échapper à cela ».

Propos recueillis par Sacha Nokovitch

Retrouvez l’intégralité de l’interview d’Eric Naulleau dans Le 10 Sport, dès jeudi dans vos kiosques. Et bientôt la vidéo sur le site.