Accès direct au contenu

Confessions intimes

Messi ce tare

Messi se raconte. Il joue comme un gosse, peut devenir fou, et se plait à son nouveau poste d'attaquant axial au Barça.

Messi est le meilleur joueur du monde. Et son petit secret à lui, c’est de ne surtout pas se prendre la tête. Depuis son plus jeune âge, le petit bonhomme mystifie les défenses, tout en relâchement : « Je n'ai rien changé, mon jeu est toujours celui d'un enfant. Je sais que c'est désormais mon métier et qu'il faudrait que je l'aborde d'une autre façon, mais il ne faut pas oublier que le football est un jeu. Il faut jouer pour s'amuser, être heureux. C'est ce que font les enfants et je fais de même ». Insouciant sur le terrain, le numéro dix blaugrana fait une confession étonnante. A la maison, Monsieur est nerveux : « Quand je suis fâché, je me renferme sur moi-même, je deviens fou. Mais cela m'arrive bien plus souvent chez moi, seul, que sur un terrain ».

Un repositionnement judicieux

Depuis quelques mois, Messi a déserté son côté pour rejoindre l’axe, en position d’avant-centre. Une décision de Pep Guardiola, approuvée par Leo : « J'ai commencé à jouer à ce poste la saison dernière et c'est le poste idéal, car quasiment tout le jeu de Barcelone part du centre ». Et oui, pas besoin d’un grand costaud type Brandao pour peser sur les défenses. Le talent suffit…