Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Real Madrid

Mercato - Real Madrid : Adebayor livre les dessous de son départ...

Emmanuel Adebayor revient sans détour sur son départ du Real Madrid en 2011, lui qui était prêté par Tottenham.

Ligue 1, Premier League, LigaEmmanuel Adebayor a visité plusieurs grands championnats européens dans sa carrière. L’international togolais a notamment évolué sous les couleurs du Real Madrid pendant une seule saison (2011). Dans un long entretien dans les colonnes de So Foot, l’ancien de l’AS Monaco explique que José Mourinho, alors entraîneur des Merengue, souhaitait bel et bien le conserver, en vain…

« Mourinho voulait me garder à tout prix, mais ça ne s’est pas fait »

« Mourinho voulait me garder à tout prix, mais ça ne s’est pas fait. "Je peux même te montrer tous les messages”", qu’il me disait. De l’autre côté, j’avais Harry Redknapp qui me voulait à Tottenham. Il m’avait déjà sondé lors d’un match de C1 contre le Real. José m’a conseillé d’aller là-bas. Ça s’est super bien passé pendant deux saisons. Redknapp, il est spécial, différent. Il venait te voir et disait : "Ça va ? Je te sens fatigué, prends deux jours off. Va à Paris et on se voit mercredi." Derrière, il demandait à une secrétaire de me prendre un billet. Je revenais le mercredi : "Ça va ? Tu veux t’entraîner ? Va te faire masser et fais vingt minutes de vélo." Je m’entraîne normalement le jeudi et, le vendredi, il te dit : "J’ai vraiment besoin de toi demain. Tu vas manger les défenseurs, tu es plus fort que tout le monde, le meilleur attaquant de ce championnat, meilleur que Rooney." Au début, tu sais qu’il joue, mais il réussit à rentrer dans ta tête. Le samedi, je mets deux buts et il me fait: "Bon, Manu, on se voit jeudi !" Redknapp fonctionne à l’ancienne. C’est donnant-donnant. Les joueurs ont besoin de ces jours off pour déconnecter. Donc tu te donnes à 200 % pour les avoir. Et puis cette équipe des Spurs : Bale, Modric, Van der Vaart, Lennon… Ça allait à dix mille à l’heure. Quand Redknapp a été viré, ça a été plus compliqué », confie le Togolais.

Articles liés