Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Real Madrid

Mercato - Real Madrid : «L'annonce de Lopetegui a été inopportune et inutile»

Ramón Calderón, ancien président du Real Madrid, n’a pas caché son énervement quant à la nomination de Julen Lopetegui dans son ancien club, alors que ce dernier était encore à la tête de la Roja en pleine préparation de la Coupe du Monde.

La nomination de Julen Lopetegui au Real Madrid a fait l’effet d’un coup de massue pour les supporters de la sélection espagnole. À quelques jours du début de la Coupe du Monde, le sélectionneur a en effet été annoncé comme le successeur de Zinedine Zidane du côté de Santiago Bernabéu. Une officialisation qui n’a pas été du goût de la RFEF, qui a décidé de licencier son entraîneur à quelques heures de l’entrée en lice des Espagnols ce vendredi face au Portugal. Deux jours totalement rocambolesques que n’a pas du tout appréciés Ramón Calderón, puisque l’ancien président du Real Madrid n’a pas caché sa colère suite à ce timing.

« L’annonce de la signature de Lopetegui ? Inopportune, mais aussi inutile »

« L'annonce de la signature de Lopetegui a été inopportune, mais aussi inutile. Personne n'a expliqué pourquoi cela a été fait deux jours avant la Coupe du monde. Il aurait été très facile de signer le contrat et officialiser l’affaire après la Coupe du Monde. Le communiqué a mis dans une situation très compliquée l'entraîneur et le président de la RFEF. Dans d'autres situations similaires, il a été question d'un éventuel accord, mais ça été refusée ou évité. Ce fut le cas avec Luis Aragones quand il est allé en Turquie. Les informations ont fuité, mais il n’a rien dit jusqu’à la finale de la Coupe d’Europe (…) Je pense que dans ce cas, cela aurait été la chose la plus raisonnable à faire, et ça n'aurait pas produit ce gâchis qui ne profite à personne (…) Il est impossible de savoir si quelqu'un a mal agi parce que, encore une fois, personne n'a expliqué comment les événements se sont déroulés (...) Celui qui l'a fait n'a pas agi de manière raisonnable. » a déclaré Ramón Calderón dans une interview accordée à Bernabéu Digital.

Articles liés